Pompe à main vélo

Que l’on sorte en vélo de route en vélo cyclo-cross ou en VTT, la pompe à main vélo constitue un accessoire essentiel pour prévoir l’éventualité d’une crevaison. Elle permet de regonfler le pneumatique après l’installation de la chambre à air de secours ou la réparation avec des rustines.

Des sorties sereines avec la pompe à main vélo

Sur route comme en tout-terrain, le cycliste n’est jamais à l’abri d’une éventuelle crevaison. Légère et compacte, la pompe à main et un accessoire de sécurité incontournable et pratique qui se glisse facilement dans la poche d’un maillot une sacoche vélo. Évidemment, il est également important d’apporter un kit de réparation, une chambre à air, un pneu vélo route ou un pneu VTT de secours et éventuellement des démonte-pneus. On peut aussi se munir d’un manomètre pour ajuster la pression du pneu après le gonflage avec la pompe à main. Après la sortie, il peut s’avérer nécessaire de revoir la pression avec une pompe à pied vélo de plus grande capacité de gonflage.

Des pompes à main vélo Presta et Schrader pour tous les besoins

Les pompes à main vélo Massi, Lezyne et BBB sont proposées selon une grande variété de modèles, de capacités de pression, de gammes et de prix variables. Certaines pompes permettent notamment de gonfler un pneu à une pression plus élevée que d’autres, et sont idéales pour l’utilisation sur route. Quel que soit le modèle, il est important de vérifier sa compatibilité avec la valve de la chambre à air, de la roue vélo carbone ou aluminium ou encore de la roue VTT. Il est aussi possible d’opter pour des pompes et cartouches CO2 pour un gonflage ultrarapide et pratique. Il faut également penser à appliquer un liquide préventif pour limiter les risques d’une nouvelle crevaison.