Crème de cuissard

La crème de cuissard est un produit de soin essentiel pour éviter les irritations cutanées, les nodules et les blessures, surtout pour le pratiquant sur vélo de route et sur vélo Cyclo-Cross. Son application limite en effet le frottement entre la peau et le cuissard qui se porte sans sous-vêtement.

Éviter les irritations et blessures avec la crème de cuissard vélo

Quand on pratique le vélo de route, le Cyclo-Cross ou encore le VTT Cross-Country et qu’on pédale sur une durée prolongée, on peut avoir le feu au cuissard, qui résulte du frottement du textile avec la peau. Les conséquences peuvent même s’aggraver en blessures ou en une formation nodules sous-cutanés. L’entrejambe, l’aine, le périnée et le siège sont les parties les plus affectées. C’est dans ce sens que l’application d’une crème de cuissard revêt une grande importance, que l’on porte un cuissard vélo long en hiver, un cuissard court en été ou un corsaire vélo. Selon le modèle et sa formule, la crème peut être appliquée sur les parties sensibles de la peau ou directement sur le cuissard et le fond de cuissard.

Une protection essentielle sur les zones sensibles

La crème de cuissard agit en formant une couche protectrice entre la peau et l’équipement textile. Tel un lubrifiant, elle adoucit le contact et évite la friction à sec, préservant ainsi la peau des irritations. Crème de cuissard Assos, Morgan Blue, Castelli ou Overtim’s, de nombreux produits sont disponibles pour permettre au cycliste de choisir selon ses préférences. Certaines crèmes peuvent aussi être appliquées sur les autres parties sensibles de la peau, comme les aisselles, soumises à la friction avec le maillot vélo manches courtes ou longues. Il est également conseillé de compléter la gamme de soins du cycliste avec d’autres produits spécifiques comme la crème de massage et la crème de récupération pour s’assurer une pratique fiable et efficace.

QUESTIONS FREQUENTES

Présenté sous forme de pommade, la crème de cuissard forme une couche protectrice entre la peau et l’insert. Agissant comme un lubrifiant, elle élimine les frottements, en prévention des irritations. Ces crèmes sont toutes suffisamment onctueuses pour remplir efficacement leur mission. Privilégiez celles pouvant s’appliquer sur d’autres parties du corps. Les randonneurs préféreront les tubes, plus facilement transportables.
Conditionnée en pot ou en tube, la crème de cuissard s’étale à la main, directement sur la peau de chamois synthétique de manière la plus homogène possible. Attention ces crèmes sont très grasses. En cas de début d’irritation, appliquez-en sur les zones cutanées concernées. Après utilisation, nettoyez la peau de chamois avec un essuie-tout, puis lavez le cuissard. en machine.