Porte-bidon

L’hydratation demeure un facteur d’une grande importance, quelle que soit la pratique cycliste qu’on exerce. En ce sens, il est toujours conseillé d’installer un ou plusieurs porte-bidons sur un vélo de route, un VTT ou un vélo cyclo-cross pour fixer les bidons vélo.

Porte-bidon vélo et VTT : pour une hydratation appropriée

Quel que soit la pratique du vélo, il est toujours conseillé d’installer un ou plusieurs porte-bidons, selon la configuration du cadre vélo route ou du cadre VTT. Il est également possible de se procurer un support porte-bidon pour installer des porte-bidons supplémentaires sur le cintre triathlon, sur les rails d’une selle vélo route ou triathlon ou encore sur la tige de selle. Le nombre de porte-bidons doit être choisi en fonction de la longueur du parcours et de la fréquence des possibilités de ravitaillement. Un cycliste qui parcourt de courtes distances à des endroits fréquentés peut par exemple se contenter d’un bidon vélo, tandis qu’un amateur de longs parcours devra en avoir 2, voire 3 sur son vélo.

De nombreux modèles de porte-bidons pour tous les besoins

Il existe de nombreux modèles, parmi les porte-bidons Elite, Tacx, Lezyne, Massi, XLAB, Profile design, BBB et Zipp. Les modèles en carbone sont notamment très appréciés par les cyclistes sur route et les compétiteurs pour leur légèreté. Les porte-bidons aluminium, en fibre de verre ou en plastique couvrent quant à eux, un plus large éventail d’utilisations, que ce soit sur route ou en tout-terrain. Au niveau de la conception, il est question de compromis entre la légèreté, la solidité et la capacité de maintien du bidon. Il existe également des porte-bidons à dégagement latéral, idéals pour les petits cadres ou les cadres des VTT suspendus. En tout-terrain, le vététiste peut aussi choisir un sac d’hydratation pour les volumes allant au-delà des capacités des bidons et porte-bidons.