Groupes triathlon

Les groupes vélo pour le triathlon se distinguent des groupes de vélo route traditionnels. Car pour aller toujours plus vite et optimiser la position aérodynamique de l'athlète, une transmission électrique est à privilégier pour le coureur à la recherche de la performance dans le triple-effort.

Cet ensemble permet des passages de vitesses fluides et rapides de sorte à adopter toujours le bon braquet en fonction du profil du parcours. Sinon, les groupes mécaniques assurent aussi une qualité de transmission très fiable. Quel que soit la marque (Shimano, Sram; Campagnolo ou autres), les constructeurs optimisent leurs pièces pour favoriser la pénétration dans l'air du triathlète

Des groupes toujours plus aérodynamiques

La particularité des groupes "tri" réside dans leurs leviers de freins horizontaux et leurs manettes de dérailleurs qui se fixent à l'avant du vélo sur les prolongateurs et qui permettent à l'athlète de passer les vitesses sans casser sa position aéro. Ces transmissions sont disponibles en version mécanique pour les plus petits budgets et en version électrique avec le gros avantage de pouvoir rajouter des boutons de transmission aux leviers de freins. Cette particularité apportent la possibilité de changer de vitesses en ayant les mains sur les freins et donc accentuer la sécurité dans les descentes sinueuses ou relances serrées.  

Parmi les groupes électriques/mécaniques, on retrouve les Shimano Ultegra DI2 TT, Shimano Dura Ace DI2 TT, Campagnolo Record Super Record EPS, Sram AXS RED eTap aéro... D'ailleurs, l'équipementier Sram propose une version mono plateau spécialement conçue pour ce sport et dispose d'une cassette de 12 vitesses à l'arrière. Le choix du bon groupe est à faire en fonction de vos envies, de votre pratique ainsi que de vos besoins en loisir ou en compétition.