Joints et Huiles

Les fourches VTT et les amortisseurs VTT comportent des pièces d’usures qui nécessitent d’être changées fréquemment, mais une purge simple et rapide peut aussi parfois maintenir le niveau de performance des suspensions avant un entretien complet.

Un VTT suspendu nécessite plus d’entretien qu’un VTT semi-rigide du fait de l’amortisseur en plus. Ce qui déterminera l’entretien sera dans un premier temps la fréquence de la pratique, c’est-à-dire le nombre d’heures de vélo pratiqué, mais aussi parfois un dysfonctionnement ou une altération de comportement des suspensions. Le type de discipline peut aussi avoir un impact sur la fréquence d’entretien, qui peut donc varier d’un VTT enduro à un VTT All-Mountain ou cross-country.

Les joints assurent l’étanchéité d’une chambre d’air ou d’une chambre d’huile afin d’éviter des échanges entre ces différentes parties. Des joints en bon état assurent aussi une friction moins importante pour de meilleures performances. Les joints les plus répandus étant les joints Spi apparents sur la fourche, appelé parfois joints racleurs car ils permettent de limiter la pollution de système hydraulique de la fourche et enlevant les impuretés des plongeurs lorsqu’ils entrent dans les fourreaux. Si ces joints sont maintenus en bon état, et que le bain d’huile dans les fourreaux permettant la lubrification des plongeurs est refait régulièrement, les performances d’une fourche sont alors identiques durant toute une saison jusqu’à un entretien plus complet.

Retrouvez notre sélection d’articles des plus grandes marques pour un fonctionnement optimal de vos suspensions : FoxRockShox