Besoin d'aide ?

QU'EST-CE QU'UNE CHAMBRE À AIR POUR VÉLO ?

Tout ce qu'il faut savoir sur les chambres à air de vélo, depuis leur invention jusqu'aux dernières évolutions techniques et comment bien les utiliser selon sa pratique.

Depuis son invention, la chambre à air de vélo ou de VTT a beaucoup évolué en matière de composition, de configuration et de technologie de fabrication. Elle est aujourd’hui utilisée sur tous les types de vélo, qu’il s’agisse de VTT, de vélo de route, de vélo de Cyclo-Cross ou de BMX. Sa forme a cependant très peu changé et reste basée sur un tube élastique doté d’une valve. Qu’est-ce qu’une chambre à air de vélo ? Abordons chaque aspect de ce composant pneumatique.
Chambre à air vélo

Chambre à air de vélo : ses origines

L’invention de la chambre à air remonte au XIXème siècle. Étant donné que les pneus de vélo dans leur configuration actuelle n’ont pas encore été inventés à l’époque, la chambre à air était plutôt utilisée dans la configuration de boyaux à ses débuts. Ce n’est que vers l’année 1891 qu’Édouard Michelin inventa le pneu détachable de la roue de vélo et utilisable avec une chambre à air tubulaire. Pendant plus d’un siècle, cette dernière constituait un composant incontournable de chaque pneumatique de vélo, jusqu’à l’introduction des pneus Tubeless vers les années 2000. Malgré l’avènement de nombreuses solutions pneumatiques, comme les boyaux de vélo et les pneus Tubeless ou Tubeless Ready, la chambre à air est toujours massivement utilisée dans la sphère du cycle. Les constructeurs ne cessent d’ailleurs de les améliorer pour proposer des produits toujours plus fiables, plus légers et plus performants.


Les caractéristiques d’une chambre à air de vélo

La chambre à air de vélo est constituée par une membrane élastique tubulaire. Elle est fabriquée avec du caoutchouc butyle ou du latex, selon des dimensions et des épaisseurs variables. Ces facteurs influent sur la résistance, le poids et la performance. Le rôle de la chambre à air est de maintenir la tension de la paroi du pneu pour que ce dernier puisse résister à la pression du poids du cycliste. Elle est dotée d’une valve, généralement de type Schrader, Presta, Allemand ou Italien, permettant le gonflage ou le dégonflage. Le niveau de pression pneumatique dans la chambre à air, exprimé en Bar ou en Psi (Pound Per Square Inch) conditionne la dureté du pneu. Dans ce sens, une pression élevée résulte sur une plus grande facilité de roulage et une meilleure tenue de route, tandis qu’une pression réduite apporte plus de confort et d’adhérence.
Longueur de valve chambre à air vélo

Les avantages et inconvénients d'une chambre à air vélo

Malgré l’introduction de nouvelles solutions pneumatiques, la chambre à air demeure une valeur sûre, et se prévaut de nombreux atouts. En premier lieu, le pneumatique à chambre à air se démarque par sa simplicité de montage. Il suffit, en effet, de gonfler la chambre légèrement, de l’insérer dans le pneu, de finaliser le montage des tringles et de gonfler le pneu à la pression désirée. Un pneu Tubeless quant à lui nécessitera une pompe de vélo dotée d’une capacité de pression assez élevée pour forcer ses talons à se mettre en place, tandis qu’un boyau requiert une colle à boyau lors de son montage. Par ailleurs, en cas de crevaison en pleine sortie, la chambre à air peut être remplacée facilement ou réparée à l’aide de rustines pour permettre au cycliste de rouler à nouveau. Il est évidemment essentiel de se munir d’un kit de réparation à chaque sortie.
Bande anti-crevaison chambre à air vélo


La polyvalence figure aussi parmi les principaux avantages de la chambre à air. Disponible dans un large éventail de configurations, elle peut couvrir les besoins de chaque catégorie de cycliste. À titre d’exemple, un compétiteur ou un cyclosportif peut opter pour une chambre à air en latex dans un souci de légèreté et de faible résistance au roulement. Un vététiste peut, quant à lui, s’orienter vers les chambres en caoutchouc butyle pour améliorer la résistance à la crevaison. Il est même possible d’appliquer un liquide préventif et d’installer une bande de renfort anti-crevaison dans le fond du pneu pour maximiser la protection contre les perforations.

Une grande variété d'applications

La chambre à air est aussi avantageuse, du fait qu’elle est compatible aussi bien avec des roues de vélo classiques qu’avec des roues de type UST. Dans ce sens, il est tout à fait possible d’utiliser des pneus Tubeless, et d’installer une chambre à air de secours en cas de crevaison. Malgré les avantages qu’elle offre, la chambre à air est vulnérable en matière de crevaison par pincement. En effet, une chambre sous-gonflée peut être pincée entre la jante et la paroi du pneu en cas de choc au passage d’un obstacle. Le sous-gonflage de la chambre à air peut également amener cette dernière à glisser progressivement sur la jante au cours des freinages répétés. Ce fait peut résulter sur la déchirure de la chambre à la base de la valve. L’utilisation d’un fond de jante peut contribuer à améliorer la tenue en place du montage. 
Chambre à air VTT


La chambre à air est un composant greffé à l’histoire du vélo. Elle constitue un élément incontournable de la pneumatique, et continue à être massivement utilisée en VTT comme sur les vélos de route, malgré l’introduction des pneus Tubeless et des boyaux de vélo. Les constructeurs continuent d’ailleurs à améliorer leurs chambres tant au niveau de la fiabilité qu’en termes de performance.