Protection VTT

Les protections cycliste sont indissociables des pratiques les plus engagées en VTT. Obligatoires en compétitions, elles équipent également les amateurs les plus avertis et soucieux de leur sécurité.

  • 1
  • 2
  • 3

Même si elles peuvent faire ressembler n’importe quel rider à un CRS, elles demeurent indispensables, évidemment associées à un casque VTT.

Protection cycliste : protéger sans gêner

Au rayon des protections cycliste, on retrouver de nombreux produits ayant chacun leur spécificité. Ainsi, les genouillères et les coudières VTT sont des fondamentaux qui officieront aussi bien en Cross Country, Enduro et Down Hill. A noter qu’il existe des coudières VTT longues et des genouillères VTT longues.

Une armure VTT devra pour sa part être conforme aux normes de sécurité CE EN 1621/2 et CE EN 1621/1. A l’instar des genouillères et des coudières, elle doit répondre aux impératifs de protection du cycliste, sans toutefois constituer une gêne et entraver ses mouvements, ce qui serait préjudiciable pour les performances.

Une protection cycliste doit également être confortable, notamment en ce qui concerne la respirabilité. Des inserts en mousse permettront d’absorber les chocs et d’éviter les frottements, elles sont recouvertes de plaques rigides, elles-mêmes piquées de trous de ventilation.

QUESTIONS FREQUENTES

Outre le casque et les gants, les différentes pratiques VTT nécessitent des protections spécifiques. Les plus évidentes sont les coudières et les genouillères (all-mountain/trail). Mais il y en a d’autres telles que le sous-short renforcé, le gilet de protection (enduro), le gilet intégral ou les protections de cervicales (Descente/DH). On peut, y ajouter les lunettes ou masques de soleil.
Les protections VTT se choisissent en fonction de sa pratique. Les différentes matières utilisées permettent d’optimiser le confort et/ou d’optimiser le niveau de protection de chaque élément. Privilégiez toujours les modèles réglables, car ces éléments protecteurs doivent être parfaitement adapté à votre morphologie, sans entraver le mouvement. Évidemment, la question du budget est au cœur du sujet.