Besoin d'aide ?

COMMENT CHOSIR UNE CHAMBRE À AIR VÉLO

Tous nos conseils pour choisir une chambre air pour vélo ou VTT, depuis le type et la longueur de valve jusqu'au type de matériau utilisé !

Il est une chose de choisir une chambre à air de vélo ou de VTT et il en est un autre de la choisir convenablement. En effet, le choix convenable d’une chambre à air de cyclo-cross pour vélo de route ou pour VTT tient compte de plusieurs critères techniques. Ces critères assurent la compatibilité avec les autres composants, comme la roue du vélo et le pneu, mais constituent aussi un gage de performance et de fiabilité.

Le type de valve de chambre à air

Avant de se pencher sur les critères plus techniques relatifs à la chambre à air, on doit avant tout porter l’attention sur le type de valve de celle-ci. Parmi les standards de valves de vélo, le type Presta et le type Schrader sont les plus courants sur le marché.
Chambres à air Presta Schrader Dunlop

La valve Presta

La valve Presta est aussi connue sous l’appellation de petite valve, valve française ou valve Sclaverand. Ces valves sont très répandues sur les vélos de route et sont prévues pour une roue à perçage de valve de 6 mm. Elles peuvent malgré tout être utilisées sur des jantes de type Auto, bien que ce montage expose la base de la valve à des risques de déchirure. La valve Presta est proposée à des longueurs variables adaptées à différents profils de jante. Sur les jantes à très haut profil, il est également possible d’utiliser un prolongateur de valve.

La valve Schrader

La valve Schrader est aussi connue sous l’appellation de valve Auto ou grosse valve. Ce type de valve de 8 mm de diamètre est plus courant sur les VTT et ne peut être installé sur une jante de type Presta. Elle est également disponible à des longueurs variables selon le profil de la jante.

Les valves italiennes et allemandes

La valve allemande ou valve Dunlop est pour sa part moins courante sur le marché. Il en est de même pour la valve italienne ou Regina.

Les dimensions de chambre à air vélo et la tolérance

La dimension fournie sur l’emballage d’une chambre à air correspond exactement à celle du pneu de vélo, qui y est adapté. Ces dimensions correspondent dans la plupart aux mesures de la section et du diamètre interne du pneu en millimètre, ainsi que leur correspondance ETRTO (European Tire and Rim Technical Organization). La tolérance de la chambre à air définit sa marge de compatibilité avec les pneus de cyclo-cross, de vélo de route ou de VTT. Ainsi, on peut, à titre d’exemple, rencontrer une chambre à air de VTT 26x1,75/2,125 (ETRTO : 47/57-559). Ces valeurs indiquent que la chambre est compatible avec les pneus VTT de 26 pouces d’une section de 1,75 à 2,125 pouces ou 47 à 57 mm.
Chambre à air anti-crevaison vélo

La composition : butyl ou latex

La composition de la chambre est l’une des principales subtilités affectant aussi bien la performance que la fiabilité. À ce titre, les chambres à air sont fabriquées soit en latex, soit en caoutchouc butyle.

La chambre à air en caoutchouc butyl

L’usage de la bande de caoutchouc butyl permet aux constructeurs de fabriquer des chambres à air plus épaisses, et par conséquent plus résistantes à la crevaison et au pincement. Elles se montrent également plus étanches et moins susceptibles à la perte de pression. L’épaisseur du caoutchouc affecte en revanche le poids total de la roue une fois montée. La différence de poids entre une chambre à air en latex et une chambre en caoutchouc peut s’élever jusqu’à 30 grammes, selon le modèle. Un surpoids qui ne manque pas de répercuter sur le rendement et qui occasionne plus de résistance au roulement.
Chambre à air vélo butyl

La chambre à air en latex

Pour sa part, la chambre en latex se prévaut de l’atout de la légèreté et de la souplesse. Sa légèreté constitue un avantage incontestable quant au rendement de la roue. La souplesse du latex lui permet d’ailleurs d’épouser parfaitement la paroi du pneu et celle de la jante et du fond de jante. Ce facteur élimine toute irrégularité et quelconque vide entre la chambre et le pneu et ne manque pas de réduire considérablement la résistance au roulement. Le montage d’une chambre à air en latex requiert malgré tout une certaine expertise. En effet, compte tenu de sa souplesse, une partie du latex peut se glisser sous un fond de jante mal placée ou être pincée par les tringles du pneu. Pour monter la chambre à air en latex correctement, il est conseillé de la gonfler légèrement.

La chambre en latex n’est pas non plus la plus performante en termes d’étanchéité, surtout quand elle est gonflée au CO2. Par conséquent, il est essentiel de vérifier régulièrement la pression des pneus, surtout avant chaque sortie. La chambre en latex requiert également une précaution particulière lors de sa manipulation. Un éventuel contact avec les produits de nettoyage du vélo, les lubrifiants et les dégraissants peut en effet affecter le latex et provoquer un relâchement, une perte d’élasticité et une fragilisation de la membrane.

Chambre à air latex vélo

La technologie et les options supplémentaires

Hormis les caractéristiques de base, des technologies et des options supplémentaires permettent d’affiner le choix d’une chambre à air de vélo. À titre d’exemple, des chambres à air pour VTT Michelin haut de gamme sont dotées d’une capacité auto-réparatrice en cas de perforation. D’autres constructeurs tablent sur l’injection préalable de liquide préventif dans la chambre pour améliorer la fiabilité de celle-ci ou l’usage de composite exclusif pour créer la membrane. En tenant compte des avantages, des inconvénients et des caractéristiques de chaque type de chambre à air, certains modèles sont clairement indiqués pour l’usage en tout-terrain, tandis que d’autres conviennent plus à l’usage sur route.

Pour les pratiquants de haut niveau ou de niveau avancé du cyclisme sur route ou en cyclo-cross, la chambre à air en latex constitue la solution idéale en ce sens qu’elle permet d’améliorer considérablement le rendement. La robustesse ainsi que la facilité de montage et d’entretien fait en revanche de la chambre à air en caoutchouc, le produit idéal pour l’entrainement et le cyclotourisme. Sur un VTT où la résistance sur la légèreté, le caoutchouc demeurent l’alternative idéale. Les chambres à air en caoutchouc s’avèrent plus résistantes aux fortes contraintes des terrains difficiles, en plus du fait qu’elles requièrent moins d’entretien et de vérification de la pression.