Besoin d'aide ?

DÉRAILLEURS AVANT : COMPRENDRE LES STANDARDS DE FIXATION POUR MIEUX CHOISIR

Comment s'y retrouver parmi les standards de fixation des dérailleurs avant vélo et VTT : tous nos conseils !

Aujourd’hui, le marché propose un très large choix de composants, en matière de dérailleurs avant pour vélo de route et pour VTT. Identifier le matériel adapté à la configuration d’un vélo devient un facteur crucial pour éviter de se retrouver avec un produit incompatible. Comment comprendre les standards actuels des dérailleurs avant et comment bien choisir le matériel adapté à ses besoins ?
Standards de fixation de dérailleur avant

Le type de dérailleur selon sa fixation

Type E, type D, à braser, les standards de dérailleurs varient en partie selon leur mode de fixation. Il s’agit ici d’observer la compatibilité avec le cadre du vélo.

Le dérailleur à patte à braser

Le dérailleur sur patte à braser, plus communément appelée dérailleur à braser se fixe par l’intermédiaire d’une patte déjà présente sur le cadre du vélo. Cette patte était à l’origine soudée directement au cadre par brasure, ce qui lui vaut son appellation. Aujourd’hui, cette technique est toujours appliquée sur certains cadres de vélos, mais la patte de dérailleur est plus souvent vissée. La patte à braser est devenue une solution de fixation courante du dérailleur avant, notamment sur les vélos de route. En effet, la fixation du collier peut s’avérer problématique sur les cadres profilés ou oversize. La patte à braser exclut également les risques de dommages pouvant être occasionnés par un serrage excessif des colliers sur les cadres en carbone.

Les possibilités de réglages d’un dérailleur avant à braser sont en revanche plus limitées, surtout en hauteur. Il est de ce fait essentiel de vérifier la compatibilité du dérailleur avec le cadre, mais aussi avec le pédalier du vélo de route ou du VTT. Les constructeurs de groupes proposent sur le marché des dérailleurs avant bien spécifiques pour les pédaliers multi-plateaux classiques ou compacts. Les configurations respectives de chaque dérailleur se rapportent à la capacité de ces derniers à gérer le nombre de plateaux pour l’obtention d’une ligne de chaîne précise.
Dérailleur avant à braser

Le dérailleur à collier ou clamp-on

Ce type de montage classique est toujours très fréquent surtout sur les VTT. Sur ce standard, le dérailleur avant pour VTT ou vélo de route est fixé sur le cadre à l’aide d’une bague de serrage. Le collier peut être situé en haut ou à la base du dérailleur, permettant au cycliste de choisir selon, ses préférences et la configuration de son cadre de vélo. Certains constructeurs proposent d’ailleurs les deux versions à collier haut et bas sur un même modèle de dérailleur.

Sur un collier haut, le réglage du dérailleur peut s’avérer plus pratique, étant donné que les vis dédiées à cet effet sont plus accessibles. Ce modèle accumule également moins de boue et de saleté quand on pratique le VTT. Le réglage en hauteur du collier donne en revanche l’avantage au dérailleur à collier bas, lequel ne risque pas de buter contre les fixations du porte-bidon. Lorsqu’on choisit un dérailleur avant à collier, il est essentiel de vérifier sa compatibilité avec le cadre pour effectuer un montage correct et fonctionnel. Les colliers de cadre des dérailleurs sont généralement disponibles dans un diamètre de 28,6 mm, de 31,8 et de 34,9 mm. La plupart des constructeurs proposent plusieurs diamètres de colliers différents pour un même modèle de dérailleur.

Dérailleur avant à collier

Le dérailleur Direct Mount

Les dérailleurs de type Direct Mount se fixent directement au cadre, à l’aide d’un ou de deux vis. Ce montage, en plus d’être plus fiable, offre une meilleure précision des dérailleurs et permet de préserver l’aspect esthétique du cadre. Plusieurs standards sont établis pour ces dérailleurs par SRAM et Shimano, et sont adoptés par les constructeurs de cadres. Ces standards correspondent à une configuration très précise, au niveau de l’entraxe des vis de fixation.

Les types S1 / S2 / S3 : des standards SRAM Direct Mount bas
Ces standards sont présents sur les dérailleur avant SRAM pour VTT. Ici, les deux vis de fixation sont situées à la base du dérailleur. Les mesures de l’entraxe de ces vis s’établissent comme suit :

- SRAM de type S1 : 42,7 mm sans réglage vertical. Ce standard est présent sur les cadres Specialized
- SRAM de type S2 : 22,1 mm sans réglage vertical.
- SRAM de type S3 : 22,1 mm avec 5 mm de réglage vertical. Ce standard est exactement le même que le standard Shimano de type E2.

Les types E / E2 : des standards Shimano Direct Mount bas
Les standards de type E et E2 Direct Mount de Shimano peuvent être réunis sur un même dérailleur avant. En effet, un dérailleur de type E2 est doté de 2 fixations directes par vis sur le cadre, pour un entraxe de 22,1 mm. Ce même dérailleur peut accueillir une patte supplémentaire qui vient se fixer au niveau duboîtier de pédalier. C’est cette patte supplémentaire qui classe le dérailleur dans le standard de type E. Ces deux standards se résument comme suit :

- Shimano de type E2 : 22,1 mm d’entraxe de fixation avec réglage vertical.
- Shimano de type E : standard de type E2 + patte supplémentaire pour la fixation au boitier de pédalier.

Le type D : un standard Shimano Direct Mount haut
Les dérailleurs Shimano Direct Mount de type D se fixent eux aussi, directement sur le cadre à l’aide d’une vis. En revanche, la fixation se situe en haut du dérailleur sur ce standard, mais des versions sont aussi disponibles avec la fixation à la base. Les dérailleurs Shimano de type D offrent un réglage vertical de 5 mm. Ils peuvent également être installés avec un collier sur les cadres ne disposant pas de fixation de standard type D.

Le tirage de câble compatible

Le tirage de câble fait référence au sens de l’arrivée du câble sur le dérailleur avant du vélo. Ce dernier peut être spécifiquement conçu pour un câble tirant vers le bas arrivant au niveau du boîtier de pédalier ou tirant vers le haut, arrivant du tube horizontal et du tube de selle. Le tirage haut du câble de dérailleur avant permet de préserver le cadre de la friction en cas de présence d’éclaboussure ou de boue. Il améliore également la propreté et la durée de vie du câble. Ce type de tirage est en revanche rarement utilisé sur les VTT suspendus. Aujourd’hui, de plus en plus de dérailleurs adoptent une configuration de tirage mixte, haut et bas. Ces dérailleurs dits Dual Cable Pull sont conçus pour être installés sur n'importe quels cadres, quelle que soit la configuration de la câblerie du vélo.

Le nombre de vitesses prises en charge

Les dérailleurs avant modernes sont conçus pour assurer des changements rapides et précis de vitesses. Cela implique aussi une grande précision dans le choix du modèle, notamment par rapport à la transmission installée. À titre d’exemple, la course d’un dérailleur avant destiné à un pédalier en double-plateaux diffère de celle d’un dérailleur en triple-plateaux. La compatibilité avec la transmission du vélo ne se limite cependant pas aux plateaux. La configuration de la cassette du vélo en 11 vitesses, en 10 ou en 9 vitesses doit également être prise en compte pour assurer une ligne de chaine parfaite sur tous les braquets et éviter les frictions pouvant accélérer l’usure du matériel. L’offre en matière de dérailleurs est très vaste sur le marché du cycle. De ce fait, il est tout à fait possible de choisir avec précision son matériel, destiné à titre d’exemple, à un pédalier 3X10 vitesses, 2X11 vitesses ou encore 2X10 vitesses.

La denture maximale des plateaux

Si la denture des plateaux d’un vélo de route ou d’un VTT ne constitue pas un réel problème sur les dérailleurs à collier, elle doit faire l’objet d’une vigilance sur les dérailleurs à patte à braser ou de type Direct Mount. Il n’est pas rare d'avoir affaire à un modèle de dérailleur prenant en charge uniquement des plateaux à 48 dents, à 46 dents, voire moins. Bien qu’il soit possible de jouer sur les réglages sur des dérailleurs comme les types E2 de Shimano ou S3 de SRAM, la marge n’en demeure pas moins minime. Le choix d’un dérailleur avant pour un VTT ou un vélo de route n’est jamais anodin et doit tenir compte de plusieurs critères essentiels. La fixation et la capacité du dérailleur constituent les principaux facteurs à observer pour assurer la compatibilité du matériel. Ces références de base sont valables aussi bien sur un groupe mécanique qu’un groupe électrique pour vélo de route ou VTT. Après satisfaction de ces critères, on peut affiner sa sélection en tenant compte de la gamme, du prix et des performances, que l’on veuille s’équiper d’un dérailleur avant SRAM, Shimano ou encore Campagnolo.