Besoin d'aide ?

CINTRE VÉLO ALUMINIUM OU CARBONE ?

Léger, design et à la fois moderne, le cintre de vélo en carbone reflète l’innovation et la performance. Pour sa part, le cintre en aluminium demeure une valeur sûre et fait l’objet de constantes améliorations par les constructeurs.

Quand on choisit un cintre pour son vélo de route ou de cyclo-cross, il est important de savoir quels avantages ces deux modèles ont à offrir et à quelles pratiques ils conviennent le mieux.

Le cintre vélo route en carbone

La plupart des cintres haut de gamme et ceux dédiés aux pratiques de haut niveau sont conçus en carbone. Ces cintres doivent être utilisés dans les pratiques adéquates pour en tirer le meilleur parti.

Un poids réduit et plus de rigidité

L’un des avantages qui n’est pas des moindres sur cintre carbone est certainement son poids, un critère prépondérant sur un vélo de route. Certains modèles de cintres en carbone haut de gamme peuvent en effet peser la moitié d’un cintre en aluminium. Ce gain en légèreté permet non seulement d’améliorer le rendement, mais aussi d’obtenir une plus grande marge dans la configuration des autres composants, comme la fourche du vélo ou le groupe.

Choisir un cintre vélo route aluminium ou carbone

La rigidité du carbone constitue aussi un atout majeur, notamment sur les parcours montagneux impliquant des attaques et des relances et de fréquents pédalages en puissance. Cette rigidité du cintre en carbone accroit la nervosité du vélo et la précision de la direction.

Un désavantage sur le confort et la robustesse

La rigidité va toutefois au désavantage du cintre en carbone au niveau du confort. Le cintre en carbone restitue en effet toutes les vibrations provoquées par les imperfections de la route surtout quand le cycliste se penche en avant, en appui sur les tubes inférieurs. Ces vibrations peuvent s’avérer très incommodantes et même stimuler des urticaires vibratoires sur les personnes sensibles.

Guidon aluminium ou carbone

La fragilité constitue aussi un désavantage certain, étant donné que le carbone est extrêmement cassant. Une éventuelle chute ou un choc assez puissant peut casser le cintre et le rendre inutilisable. Il en est de même pour le serrage du cintre dans le collier de la potence du vélo de route. Le serrage doit être effectué en respectant rigoureusement la tension indiquée par le constructeur en s’aidant d’une clé dynamométrique pour éviter la casse en cas de couple excessif.

Le cintre vélo route en aluminium

Bien que le carbone gagne en popularité au sein de la classe cycliste, le cintre en aluminium demeure très apprécié d’une frange non négligeable de passionnés.

Une valeur sûre, à la fois fiable et confortable

Le cintre de vélo en aluminium se prévaut de l’atout de la robustesse. Moins délicat que son homologue en carbone, le cintre en aluminium est conçu pour résister à des années d’utilisation, quelles que soient les conditions. Le cintre en aluminium est d’ailleurs moins sensible aux chocs et à l’éventualité d’une chute.

Cintre vélo course aluminium ou carbone

Le cintre en aluminium se démarque également par le confort qu’il procure. Étant plus souple, il est capable d’absorber davantage de vibration. Ce confort est particulièrement appréciable sur le parcours des distances moyennes et longues.

Un handicap de poids et de manque de rigidité La souplesse de l’aluminium représente en revanche un handicap dans les pratiques de haut niveau. Ce critère nuit en effet à précision de la direction et à la rigidité du vélo, ce qui implique moins d’efficacité dans les accélérations et les pédalages en puissance. Le cintre en aluminium n’est pas non plus idéal dans la course aux grammes où on souhaite alléger au mieux son vélo, et les modèles en carbone dominent largement la sphère de la pratique de haut niveau comme la compétition sur route.

Pour les cyclistes de haut niveau et de niveau avancé, le cintre constitue une solution idéale pour améliorer les performances et alléger le vélo. Ces cintres équipent d’ailleurs la plupart des vélos de route dédiés à la compétition, et de nombreux vélos de cyclosport. L’utilisation de ruban de cintre en gel ou en liège peut contribuer à améliorer le confort lorsqu’on utilise le carbone. Ces guidolines sont conçus pour absorber les vibrations inconfortables, en plus d’améliorer la préhension du cintre. Pour améliorer davantage le confort et l’adhérence, il est aussi conseillé de porter des gants de vélo dotés d’un rembourrage dans la paume. Pour leur part, les cyclistes débutants et les cyclotouristes trouveront un meilleur compromis de confort et de robustesse à l’endroit des cintres en aluminium. Ces modèles sont aussi plus abordables et ne requièrent pas autant de précautions d’utilisation que leurs homologues en carbone.