Quels sont les vélos des équipes cyclistes professionnelles du WorldTour 2022 ?


La saison a débuté et c’est le moment pour faire un petit tour des paddocks du World Tour 2022 et voir quelles sont les machines des champions de nos équipes professionnelles de cyclisme préférées.

Les photos des vélos de route ci-dessous sont les modèles de base vendus au grand public.

1. VELO AG2R CITROEN TEAM (ACT – FRA)

L'équipe de Vincent Lavenu reste fidèle à son montage 2021 pour affronter la saison 2022. BMC, Campagnolo, fi'zi:k, Look et Pirelli restent donc d'actualité, idem pour les coloris des vélos. La marque suisse BMC fournit toujours les cadres, les guidons et les tiges de selle qui équiperont les vélos d'Ag2R Citroën Team. L'intégration fait que ces composants sont de plus en plus indissociables des cadres. Même chose au niveau des porte-bidons qui font partie du cadre sur les derniers BMC. En matière de cadres justement, les coureurs auront le choix entre les BMC Teammachine SLR01 et Timemachine Road pour les épreuves sur route, le Teammachine étant le modèle le plus représenté.


Pour les chronos, ce seront les BMC Timemachine qui seront utilisés, certainement en version patins car Campagnolo n'a pas officiellement de composants disque pour cette discipline. Au niveau des groupes, Campagnolo fournira son produit phare, le Super Record EPS, assorti d'un capteur de puissance Power2 Max. Cet ensemble complètera à merveille les roues Campagnolo Bora. Les coureurs auront ainsi le choix entre les Bora Ultra à boyaux et les Bora WTO Ultra à pneu ou tubeless. Cela tombe bien car Pirelli, le fournisseur de l'équipe, propose tous les types de pneumatiques. Ag2R Citroën Team reste sur les selle fi'zi:k et il y a de fortes chances que les différentes versions de l'Antares soient majoritaires. Au niveau des pédales, les Look Keo Blade Carbon Ti Ceramic sont incontournables. L'équipe reste sur des compteurs Wahoo.

2. VELO ASTANA QAZAQSTAN TEAM (AST – KAZ)

Si l'équipe change encore de nom pour devenir Astana Qazaqstan Team en 2022, elle reste fidèle à ses Wilier ! Les coureurs utiliseront suivant leur désir des Zero SLR pour les grimpeurs ou des Filante SLR pour les baroudeurs ! Pour les chronos, l'équipe d'Alexandre Vinokourov exploitera le Wilier Turbine, vélo de chrono et de triathlon. Comme il se doit avec des vélos à l'intégration poussée, les guidons seront également fournis par Wilier. Gage d'une esthétique et d'une fonctionnalité préservée. Ces divers cadres tout à disque donc seront complétés par une transmission Shimano Dura-Ace Di2, capteur de puissance compris. Les vélos seront éventuellement équipés de kits de galets CeramicSpeed.


On retrouvera des pédales Look Keo Blade Carbon Ti Ceramic mais aussi de Keo 2 Max pour transmettre la puissance et une selle Prologo. La Prologo Scratch M5 était le modèle préféré des membres de l'équipe Kazakhe. Au niveau des roues, ce sont des Corima qui seront utilisées, y compris les modèles les plus légers de la gamme, les MCC. Côté boyaux, car l'équipe y reste fidèle, ce seront des Vittoria Corsa et Corsa Control qui seront choisis en fonction des profils de course et de la météo. Pour les compteurs, Astana Qazaqstan reste chez Garmin.

3. VELO BAHRAIN VICTORIOUS (TBV – BRN)

L'équipe Bahrain-Victorious va utiliser les dernières versions des vélos Merida pour la saison 2022. Et avec du matériel de pointe, car depuis deux ans, la gamme du fabricant Taiwanais a été quasiment entièrement rénovée puisque seul son vélo de chrono dispose encore de freins à patins. On retrouve ainsi les Scultura Team pour la montagne et les courses vallonées, les Reacto Team-E pour les sprinters, rouleurs et autres épreuves où la vitesse est importante et donc le Warp pour les contre-la-montre. Ces vélos de route sont tout intégrés, à disque et équipés des composants Shimano pour leur transmission. Les coureurs auront donc à leur disposition un groupe Shimano Dura-Ace Di2 avec pédales et capteur de puissance


On retrouvera des roues Vision en versions tubeless et boyaux. Bahrain-Victorious utilise en effet le tubeless sur de nombreuses épreuves depuis des années et a notamment remporté Paris-Roubaix 2021 avec Sonny Colbrelli équipé de la sorte. Les guidons Vision Metron 5D et 6D complèteront également le montage de ces machines, tout comme les selles Prologo qui se répartiront entre les Scratch M5 et les Dimension. Les compteurs sont issus de la gamme Garmin et on retrouve des porte-bidons Elite.

4. VELO BORA – HANSGROHE (BOH – GER)

L'équipe allemande Bora-Hansgrohe va ressortir ses Specialized S-Works Tarmac SL7 sur toutes les épreuves de 2022, exception faite pour Paris-Roubaix où le S-Works Roubaix aura toute sa place. Pour les chronos, ce sera le S-Works Shiv TT qui sera adopté. Avec le S-Works Tarmac SL7, les coureurs de l'équipe ont une machine très polyvalente qui fera le bonheur des rouleurs, sprinters et grimpeurs. On retrouve sur ces diverses machines les composants Specialized à de nombreux niveaux, selles, pneus, guidons, porte-bidons et roues (sous la marque Roval). 


Comme les autres équipes Specialized du peloton, Bora-Hansgrohe roulera en pneus avec les Turbo Cotton mais aussi en tubeless. Les roues Roval sont pour certains modèles compatibles avec ce type de pneumatique, d'autres non. Au niveau des guidons suivant les habitudes et les désirs des coureurs, ce sera soit du Specialized pour une intégration et une aérodynamique totales, soit du Pro pour une ergonomie plus traditionnelle. Les selles seront soit des Romin, soit des Power. Ces dernières permettent une position plus aéro. Enfin pour la transmission, les pédales, mais aussi le capteur de puissance, on retrouvera l'incontournable Shimano Dura-Ace Di2 12 vitesses. Le compteur sera toujours un Wahoo.

5. VELO COFIDIS (COF – FRA)

De la constance pour le team Cofidis ! L'équipe française reste donc sur ses cadres De Rosa Merak et SK Pininfarina pour la saison 2022. Les Merak seront majoritaires et conviendront bien aux cyclistes polyvalents et aux chasseurs de KOM et de classement généraux. Les De Rosa SK Pininfari-na sont plus destinés aux sprinters et seront de ce fait plus rares en course. Pour les chronos, ce sera le De Rosa TT03 disque qui sera de la partie. On verra si Campagnolo propose rapidement ou non des commandes triathlon pour le disque. On retrouvera un guidon FSA ou Vision sur ces machines où tout est parfaitement intégré. Avec les composants ACR, tout passe en interne. 


L'autre point d'appui est fourni par Selle Italia, les selles SLR Pro Team sont majoritaires. Et du côté de la transmission, le groupe Campagnolo Super Record EPS disques est bien entendu toujours d'actualité. Il est accompagné d'un capteur de puissance SRM associé à un compteur Wahoo. Les pédales proviennent de chez Look avec des Keo Blade Carbon Ti Ceramic bien entendu. Enfin pour les roues, c'est Corima qui les fournira. Elles seront à boyaux et en tubeless, et pour la montagne le fleuron sera constitué des MCC. Les pneumatiques sont fournis par Michelin, et le Team Cofidis utilisera donc aussi bien les pneus que les tubeless et boyaux Powercup.

6. VELO EF EDUCATION – EASY POST (EFE – USA)

Cannondale reste fournisseur de l'équipe EF Education-Nippo pour la saison 2022 pour les cadres. On retrouvera donc comme cheval de bataille le SuperSix HiMod Evo qui sera le partenaire des grimpeurs mais aussi des baroudeurs. Pour le plat, les rouleurs et autres sprinters, il y aura encore le SystemSix HiMod, une machine faite pour rouler vite. Et enfin pour les chronos, le nouveau Slice à disque réservé aux pros. Ces machines sont équipées du pédalier Cannondale Hollowgram associé au capteur de puissance Power2Max, les pédales sont des Wahoo Speedplay et le compteur, un Wahoo Elemnt Bolt 2. Côté transmission, c'est un groupe Shimano Dura-Ace Di2 qui est employé et qui assurera également le freinage comme pour beaucoup d'équipes. 


Pour les roues, ce seront des Vision Metron dans diverses tailles et en tubeless et boyaux qui seront utilisées. L'équipe américaine a été l'une des premières à exploiter ce type de pneumatiques fournis par Vittoria sur des épreuves importantes. Les guidons sont fournis par Vision pour les monoblocs, Metron 5D et 6D, ou par FSA pour les modèles traditionnels. Les EF Education-Nippo utilisent les selles Prologo Dimension et Scratch M5. Les premières sont surtout sur les Cannondale SystemSix HiMod, les autres sur les SuperSix Evo HiMod.

7. VELO GROUPAMA – FDJ (GFC – FRA)

Dans l'équipe Groupama-FDJ, on roulera toujours Lapierre pour la saison 2022. Ce partenariat débuté en 2002 continuera encore au moins jusqu'en 2023. Les hommes de Marc Madiot utiliseront l'Aerostorm DRS pour les contre-la-montre, et auront le choix entre l'Aircode DRS, le vélo aéro pour les sprints et les courses « rapides », et le nouveau Xelius SL3, vélo polyvalent par excellence et qui sera en évidence en haute montagne et sur les terrains vallonés. Pour profiter au mieux de l'intégration des composants sur ces divers cadres, l'équipe utilisera des guidons Lapierre ou des potences Lapierre associées à des cintres Pro suivant les désidératas des coureurs. Prologo fournira les selles avec quelques Dimension et de nombreuses Scratch M5. 


Pour la transmission, le capteur de puissance et les pédales, les Groupama-FDJ rouleront en Shimano Dura-Ace Di2 12 vitesses. Les roues seront aussi des Shimano Dura-Ace dans les différentes tailles existantes, C60, C50, C40 (ancien modèle) et C36. Les pneumatiques seront soit des boyaux, soit des tubeless Continental. Cette solution avait été testée sur la fin de saison et notamment Paris-Roubaix, à voir si l'équipe l'emploiera plus en 2022. Les données seront enregistrées sur des compteurs Garmin.

8. VELO INEOS GRENADIERS (IGD – GBR)

C'est le dernier bastion du disque qui saute avec le passage des Ineos-Grenadiers à ce type de freinage. Les Pinarello Dogma F de l'équipe britannique seront donc à disque pour 2022. La version patins avait donné satisfaction avec le titre olympique de Richard Carapaz, la version disque a seulement été utilisé en fin de saison 2021 sur le Grand prix de Denain et sur Paris-Roubaix. Mais cela augurait le changement. Ces machines polyvalentes seront utilisées sur toutes les courses y compris sur Paris-Roubaix. Même s'il y a quelques vieux Dogma K10 à patins au Service Courses. Le patin est donc fini à moins que pour des raisons de poids, on voit apparaître sur les courses par étapes des modèles avec ses freins pour les grandes étapes de montagne. 


Pour le reste de l'équipement, Ineos-Grenadiers reste fidèle à ses partenaires. Shimano pour le groupe, les roues, les pédales et le capteur de puissance. Le Shimano Dura-Ace Di2 12 vitesses est bien entendu d'actualité dans ce team. Les pneumatiques restent des Continental, mais le tout est de savoir si ce se-ront des boyaux Compétition ou des Tubeless GP 5000 TLR qui seront choisis. Les guidons et tiges de selle sont fournis par Most, la filiale de Pinarello, les selles viennent toujours de fi'zi:k et le porte-bidons d'Elite. Et si l'équipe utilise les home trainers Wahoo, il y a peu de chance qu'elle quitte les compteurs Garmin.

9. VELO INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX (IWG – BEL)

L'équipe belge Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux ressortira ses vélos Cube à l'occasion de la saison 2022. Le plus utilisé sera le Cube Litening C:68X, voir le prototype aperçu l'an passé au Dauphiné et sur le Tour 2021 pour la haute montagne. Le Litening C/68X est un vélo aérodynamique assez polyvalent qui sera utilisé tout au long de la saison sur tous les terrains. Il est complété par les guidons et tiges de selle intégrés qui sont indissociables du cadre. On retrouve Prologo au niveau des selles avec les Scratch et Dimension. L'autre machine qui sera employée à coup sûr est le vélo de chronos Aerium TT. 


Pour l'équipement de ces diverses machines, on retrouve à la transmission mais aussi pour le capteur de puissance les composants Shimano Dura-Ace Di2. Le tout est de voir s'il s'agira de 11 ou de 12 vitesses. Les pédales viennent de chez Look avec les Keo Blade Carbon Ti Ceramic. Pour les roues, l'équipe reste sur la marque sœur de Cube, Newmen. Elle fournira donc des roues carbone de 50, 60 ou 80 mm qui seront équipées de boyaux Continental. Et peut-être de tubeless qui sait ? On retrouvera des porte-bidons Elite, et un GPS Bryton.

10. VELO ISRAEL-PREMIER TECH (ISN – ISR)

L'équipe de Chris Froome ne connaîtra pas de gros changements dans son équipement. Israël-Premier Tech roulera toujours avec ses Factor. Mais il y a des nouveautés ! Pour le chrono, l'équipe utilisera en remplacement du Slick, le Hanzō nouveauté 2022. Ensuite sur la route, l'effectif se partagera entre l'Ostro VAM et l'O2 VAM suivant les affinités des coureurs. Les tiges de selle et les guidons sont fournis par Black-Inc, comme les roues d'ailleurs. Il y aura du boyau mais aussi des pneus. Lors de la saison 2021, certains coureurs, dont Dan Martin, ont employé le Maxxis High Road SL, un pneu haute performance qui peut faire de l'ombre au boyau mais aussi au tubeless. L'équipe utilise également un liquide préventif dans ses divers pneumatiques. 


La transmission est assurée par un groupe Shimano Dura-Ace Di2 avec pédales, mais avec plusieurs customisations au niveau des freins avec l'emploi de disques et de plaquettes Swissstop et au niveau des roulements avec CeramicSpeed qu'on retrouve sur le train de galets. Enfin, le capteur de puissance est un Rotor Inspieder fixé sur des manivelles Aldhu Carbon. Le fournisseur de selle est Selle Italia avec notamment sa SLR Team Edition. Et on retrouve HammerHead pour le GPS.

11. VELO JUMBO-VISMA (TJV – NED)

L'équipe néerlandaise Jumbo-Visma de Primoz Roglič et Wout Van Aert exploitera tous les modèles de Cervélo ou presque cette saison 2022. Il y aura les R5 pour les épreuves avec dénivelés, les S5 pour rouler vite et sprinter mais aussi les Caledonia R5 pour affronter les pavés du Nord ! Quant aux chronos, ce sera le rôle des P5 ! Pour l'équipement de ces machines, on retrouvera des guidons FSA et Vision qui assureront une intégration parfaite sur les R5 et autres Caledonia R5. 


Sur les S5, ce sera le guidon spécifique à cette machine qui sera employé, idem pour la tige de selle. Pour les selles justement, fi'zi:k fournira ses modèles les plus aboutis. L'équipement comportera bien évidemment les composants Shimano Dura-Ace. La transmission électronique en 12 vitesses bien entendu, mais aussi les pédales et le capteur de puissance seront ainsi présents. Au niveau des roues, ce seront également des Shimano Dura-Ace. A voir cependant si l'équipe s'autorisera l'usage de roues Vision comme en 2021. A priori l'équipe Jumbo-Visma sera sur boyaux Vittoria et n'utilisera pas de tubeless. En matière de GPS, c'est Garmin qui a été sélectionné pour collecter les données des athlètes.

12. VELO LOTTO SOUDAL (LTS – BEL)

Gros changement pour Lotto-Soudal en 2022, l'équipe quitte Campagnolo ! Mais reste sur ses Ridley. Les coéquipiers de Caleb Ewan et Philippe Gilbert auront à leur disposition des Helium SLX pour la montagne, des Noah Fast pour les sprints et la plaine, mais aussi des Fenix Slic pour affronter les pavés des classiques du Nord, même si certains membres de l'équipe préfèrent leur vélo « habituel ». Et pour l'effort solitaire, on retrouvera bien entendu le Dean à patins encore. L'équipe passe donc sur un groupe Shimano Dura-Ace Di2 12 vitesses avec capteur de puissance. La chaine sera en revanche une KMC


Les roues seront issues du catalogue DT Swiss et équipées de pneumatiques Vittoria Corsa. Boyaux ou tubeless, ce sera à voir. Du côté des points d'appuis, les pédales resteront des Look Keo Blade Carbon Ceramic TI. Les guidons seront fournis par Deda Elementi, sauf sur le Noah où il s'agit du modèle Noah Fast Carbon, impératif pour préserver l'intégration. Enfin, l'assise sera confiée à Selle Italia partenaire de l'équipe depuis de nombreuses années, SLR et Flite Team Edition se partagent les faveurs des coureurs. Les porte-bidons seront fournis par Tacx et les compteurs par Garmin.

13. VELO MOVISTAR TEAM (MOV – ESP)

L'une des plus anciennes équipes du peloton utilisera le même matériel en 2022 qu'en 2021. Movistar Team roulera encore sur Canyon et se partagera entre les Aeroad CF SLC et les Ultimate CF SLX. Les Aeroad ne sont pas que destinés aux sprinters et aux rouleurs, ils font également le bonheur de puncheurs comme Alejandro Valverde. Les Ultimate permettront les montages les plus légers pour affronter les grands cols. Pour les chronos, ce sera le Speedmax CFR TT qui sera utilisé. Canyon comme les autres marques a développé sa ligne de guidons et tiges de selle afin de compléter l'intégration de ses cadres. 


Pour équiper ces vélos, l'équipe espagnole a choisi le groupe Sram Red eTap AXS avec ses braquets originaux de 54-41, 52-39 ou 50-37 avec une cassette départ 10. La transmission est sans fil et le pédalier comporte un capteur de puissance Quarq. Pour les pédales, l'équipe reste chez Look avec les Keo Blade Carbon Ti Ceramic. Du côté des roues, on retrouve Zipp, les coureurs de Movistar Team adorent les 303, il y aura aussi des 404. On les a surtout vues à boyaux et pas en tubeless. L'équipe continue avec Continental pour les boyaux. A moins que les tubeless ne pointent aussi le bout de leur nez.

14. VELO QUICK-STEP ALPHA VINYL TEAM (DQT – BEL)

Pour 2022, l'équipe de Julian Alaphilippe continue avec Specialized pour bon nombre de ses équipements. Les hommes du Quick-Step Alpha Vinyl Team rouleront donc avec les vélos Specialized S-Works Tarmac SL7 sur toutes les compétitions. Pour rappel, cette machine est celle que Julian Alaphilippe a utilisé pour gagner ses deux titres mondiaux. On retrouvera donc cette machine partout, exception faite de Paris-Roubaix où ce sera le S-Works Roubaix qui sera actif, et des chronos où Remi Cavagna et les autres Quick-Step Alpha Vinyl chevaucheront des Shiv TT. 

L'équipe utilisera les roues Roval chaussées de pneus S-Works Turbo comme en 2021. Pour le guidon, les coureurs utiliseront soit l'ensemble cintre potence S-Works, soit l'association potence S-Works et cintre Pro. Les selles se répartiront équitablement entre les Romin et les Power, ces dernières ayant la préférence des rouleurs et des sprinters. La transmission et les pédales seront assurées par le nouveau groupe Shimano Dura-Ace Di2 12 vitesses, qui comprendra aussi les pédales et le capteur de puissance. Ce dernier sera associé à des compteurs GPS Garmin. Les porte-bidons seront toujours des Tacx Ciro.

15. VELO TEAM BIKEEXCHANGE – JAYCO (BEX – AUS)

L'équipe australienne Team BikeExchange-Jayco quitte Bianchi et passe sur des vélos et composants Giant et Cadex pour la saison 2022. Cette année marque donc le retour de la marque taïwanaise en World Tour. Les coéquipiers de Michael Matthews rouleront sur des Giant TCR Advanced SL pour la montagne et les parcours vallonés. Ce modèle sera aussi le choix des baroudeurs tandis que les rouleurs et sprinteurs chevaucheront des Giant Propel Advanced SL. Pour les contre-la-montre, ce seront des Giant Trinity Pro qui seront employés, ce modèle étant le dernier de la marque encore à patins. 


Ces machines seront complétées avec des composants Giant pour les guidons et les selles. On retrouvera également la marque taïwanaise au niveau des porte-bidons mais aussi des GPS. Pour les roues, les pneumatiques et certaines selles, c'est à Cadex qu'il sera fait appel. Les pneumatiques Cadex seront soit des pneus soit des tubeless. Les boyaux qui seront utilisés pour les chronos sont issus du catalogue Vittoria. Au niveau de la transmission, c'est le groupe Shimano Dura-Ace Di2 en version 11 vitesses qui a été sélectionné pour le début de saison. Il est présent avec capteur de puissance et pédales.

16. VELO TEAM DSM (DSM – NED)

Les vélos Scott sont reconduits en 2022 au sein du Team DSM. Avec un équipement comparable à celui de 2021. Côté vélos, on retrouvera des Scott Foil pour les épreuves plates,  les sprinters et les rouleurs seront les plus à même d'exploiter les caractéristiques aérodynamiques de cette machine. Pour les baroudeurs, les grimpeurs et les coureurs « tout-terrain », l'Addict RC sera le choix le plus judicieux. Enfin pour les chronos, on retrouve le Plasma 5, un cadre à patins encore, faute de modèle à disque autorisé par l'UCI. Du fait de la conception intégrée de ces cadres, les guidons sont fournis par la filiale de Scott, Syncros. 


Ces machines sont entièrement équipées par Shimano. Groupe, pédales, capteur de puissance et roues sont issus de la série Shimano Dura-Ace. Là encore, début de saison oblige, l'équipe est toujours en 11 vitesses sur de nombreuses photos. Le 12 vitesses devrait arriver cependant assez vite, l'équipe ayant participé à sa mise au point ! Les pneumatiques choisis restent des boyaux, fournis par Vittoria et on retrouve porte-bidons Elite et compteur Wahoo. Pour l'assise, ce sont des selles Pro qui ont été choisies.

17. VELO TREK – SEGAFREDO (TFS – USA)

L'équipe américaine, Trek-Segrafredo repart en 2022 sur les mêmes bases qu'en 2021 en termes de matériel. Les coéquipiers de Mads Pedersen et Bauke Mollema utiliseront en fonction du terrain divers cadres Trek. Les Trek Emonda se destineront aux ascensions et aux coureurs qui recherchent la polyvalence. Les Madone seront utilisés sur les parcours rapides et plats, par les sprinters et les rouleurs. Enfin, les Domane auront leur utilité sur les Flandriennes où leurs capacités de filtration feront merveille. Et pour les chronos, ce sont les Speedconcept à disques sortis courant  2021 qui seront de sortie. 


Ces machines seront toutes équipées de points d'appuis issus du catalogue Bontrager. Guidon monobloc ou traditionnel, selle, tige de selle ou mat de selle, tout provient de l'accessoiriste américain. On retrouve Bontrager également au niveau des roues. Pour les pneumatiques, boyaux ou tubeless, c'est toujours Pirelli avec les diverses versions de son P-Zero Velo qui est aux commandes. Au niveau des dérailleurs et des freins, on retrouve les groupes Sram Red eTap AXS avec leur transmission sans fil et leurs braquets étonnants. Enfin pour les pédales, ce sont des Shimano Dura-Ace démarquées.

18. VELO UAE TEAM EMIRATES (UAD – UAE)

L'équipe de Tadej Pogačar repart en 2022 avec le même équipement qu'en 2021 également. Enfin quasiment pareil car au niveau des différences, UAE Team Emirates passe sur pneumatiques Pirelli. Le manufacturier transalpin fournira boyaux, pneus et tubeless en fonction des épreuves et des désirs des coureurs. Ceux-ci auront également le choix de leur Colnago entre le V3RS et le C64, même si c'est le V3RS qui risque d'être le modèle le plus utilisé mixant légèreté et aérodynamique. On verra si en 2021 Pogačar utilise ou non des versions à patins. La seule machine qui sera encore équipée de freins à patins en cette saison 2022, ce sera le vélo de chrono KOne. 


Tous les vélos seront munis d'un groupe Campagnolo Super Record EPS 12 vitesses associé à un capteur de puissance SRM. La société allemande fournira également le compteur. Pour les roues, ce seront des Campagnolo Bora, soit Ultra à boyau, soit WTO pour le tubeless. Du côté des pédales, on retrouvera les Look Keo Blade Carbon Ceramic TI. Enfin, les points d'appui seront confié à Prologo pour l'assise et Deda Elementi pour le poste de pilotage. La plupart des vélos étant montés avec un guidon monobloc Deda Alanera.



> Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot hlgf ?