Tout ce qu'il faut savoir sur les pneus VTT


Le pneu est l’un des accessoires les plus importants d’un VTT. Les pneumatiques sont les points de contact avec le sol. Un bon pneu pour vélo tout terrain garantit ainsi l’adhérence, la motricité et le confort de pilotage. Mais alors comment choisir un pneu VTT ?

1. Les types de jantes VTT

Le choix d’un pneu VTT est conditionné par les roues du vélo. Chaque type de jante accueille des pneumatiques spécifiques.

On peut classer les pneus VTT en 3 grands types : les Tubetype; les Tubeless et les pneus Tubeless Ready.

Le Tubetype est un pneu destiné à être monté avec une chambre à air.

Quant au pneu Tubeless, il s’agit d’un pneumatique monté sans chambre à air. Il peut ne pas contenir de liquide préventif ou en contenir. Le tubeless permet de rouler avec une pression de pneu plus faible. Il limite aussi le risque de crevaison par pincement.

Le Tubeless Ready est un pneumatique qu’on monte sans chambre à air. Il contient un préventif. Il reprend les caractéristiques du tubeless mais se veut plus léger.

2. Les dimensions d’un pneu VTT

Parler des dimensions d’un pneu VTT, c’est aussi une question de normes. La plupart des marques de pneus comme Hutchinson, Michelin, Maxxis ou Schwalbe respectent un système de dimensions définis et contrôlés par un organisme. Il s’agit de l’ETRTO (European Tyre and Rim Technical Organisation).

L’enjeu de la normalisation de ces dimensions vise à garantir la compatibilité des pneus et des jantes de mêmes tailles. Ces dimensions sont d’ailleurs reportées sur la jante et sur le flanc du pneumatique.

2.1 La taille des roues VTT

Communément trois dimensions coexistent pour les roues VTT. Elles sont exprimées en pouces ou en millimètres. Ainsi, le 26" correspond à 559 millimètres, le 27,5" équivaut à 584 mm et le 29" représente 622 mm de diamètre intérieur de la jante. On parle de diamètre d’accrochage.

Si le pneu de 26" a longtemps été très répandu sur les vélos tout terrain, les pneus de 27,5" et de 29" deviennent progressivement la nouvelle norme.

2.2 La largeur des pneus VTT

La largeur d’un pneu impacte le comportement d’un VTT. Cette dimension aussi appelée section est conditionnée par la largeur de la jante. On mesure la largeur des pneus en pouces.

Deux jantes de mêmes tailles peuvent accueillir des pneus de même diamètre mais de différentes largeurs. Ainsi, la largeur d’une jante conditionne la plage de largeurs de pneus possibles.

Au-dessus d’une section de pneu de 2", on parle de pneu large. Plus le pneumatique est large, plus l’adhérence et le confort sont importants.

A l’inverse, une largeur de pneu inférieure à 2" caractérise les pneus étroits. Plus le pneu est étroit, moins les forces de résistance sont importantes.

Pour en savoir plus sur ces compatibilités, retrouvez les tableaux de correspondances dimensionnelles proposés par Michelin.

En fonction de la pratique et du type de terrain, on peut opter pour des pneus de sections différentes à l’avant et à l’arrière. Cette combinaison est très fréquente en VTT. On obtient ainsi une meilleure adhérence. Dans ce cas, on opte toujours pour un pneu plus large à l’avant qu’à l’arrière.

3. La composition d’un pneu VTT

Bien que chaque constructeur de pneus de vélo tout terrain intègre de nombreuses technologies spécifiques, un pneu VTT comporte 3 éléments : la carcasse, la chape et les tringles.

3.1 La carcasse d’un pneumatique VTT

La carcasse d’un pneu VTT est composée de fils tressés plus ou moins épais. Le nombre de fils varie d’un pneumatique à l’autre. Cette densité de tissage est mesurée en comptant le nombre de fils compris dans une surface d’un pouce (environ 2,54 centimètres).

Le nombre de fils par pouce est exprimé en TPI (Threads Per Inch). On trouve ces indications sur le flanc du pneu.

3.2 Le tissage des pneus VTT

De manière générale, plus un pneu compte de fils, plus ils sont fins. Ce pneu devient ainsi plus léger et plus souple. Il offre également un meilleur confort de pilotage en absorbant mieux les pierres et divers obstacles qu’on rencontre fréquemment en VTT.

A l’inverse, moins il y a de fils, plus ils sont épais. Le pneu est ainsi plus lourd et résistant. Les chocs sont alors peu absorbés par les pneumatiques.

On pourrait rendre les pneus VTT très légers en intégrant une grande quantité de fils extrêmement fins. Toutefois, plus les fils sont fins, plus les pneus sont fragiles. Il faut donc trouver un équilibre entre poids, confort de pilotage et robustesse d’un pneu.

En fonction de la pratique et des terrains empruntés, on équipe généralement les VTT de pneus compris entre 60 et 100 TPI.

3.3 La chape des pneus VTT

La chape recouvre la carcasse du pneu. Elle est principalement composée d’un mélange de caoutchouc et d’autres substances.

3.4 Les tringles d’un pneu VTT

Les tringles sont les deux cerceaux situés dans le talon du pneu. Leur rôle est important puisque les tringles assurent la jonction entre le pneu et la jante.

On trouve deux modèles de tringles pour les pneus VTT : les tringles rigides et les tringles souples.

Les tringles rigides des pneus VTT sont composées d’acier. Généralement, on les trouve sur les pneus entrées de gamme. Toutefois, en Trial, en Freeride ou en VTT DH, on utilise aussi des pneus à tringle rigide pour un meilleur maintien du pneu sur la jante.

Les tringles souples sont plutôt sur des pneus haut de gamme. Elles peuvent être en Kevlar et facilitent le montage du pneu.

Remarque : Pour les pneus Tubeless et Tubeless Ready, on utilise des tringles spécifiques pour assurer l’étanchéité de votre pneumatique.

3.5 La dureté des gommes

La dureté des gommes des pneumatiques VTT se mesure en shore. Cette mesure évalue la déformation des élastomères qui composent le pneumatique. Pour mesurer la déformation des matériaux mous, l’unité s’appelle le shore A tandis que pour les matériaux durs, on parle de shore D.

Plus la gomme est tendre, plus le pneu offre de l’adhérence au VTTiste. A l’inverse, une gomme dure est plus roulante et résistante. On parle de pneu tendre pour une valeur comprise entre 0 et 50 A alors que le pneumatique est considéré comme dur pour de 60 à 100 A.

Toutes les parties d’un pneu VTT ne sont pas soumises aux mêmes contraintes. Les marques de pneus proposent désormais plusieurs duretés sur un seul et même pneu. C’est par exemple le cas d’un pneu HUTCHINSON :

  • Une gomme de structure très dure (90 à 100 A) assure le maintien du pneu.
  • Une bande de roulement intermédiaire (60 à 80 A) favorise un bon rendement.
  • Des gommes plus tendres (40 à 60 A) sur les parties extérieures pour un meilleur grip et une accroche latérale.

4. La pression d’un pneu VTT

La pression optimale de gonflage d’un pneu VTT varie en fonction de nombreux paramètres. Par exemple, le type de terrain, la pratique, la section du pneu ou encore les conditions météorologiques influent sur le nombre de bars nécessaires.

Quand on gonfle un pneu VTT, sa surface de contact au sol se réduit à mesure des coups de pompe. Ainsi, plus on gonfle un pneu VTT, plus on réduit la motricité et l’adhérence mais on obtient un meilleur rendement.

A l’inverse, une pression plus faible augmente adhérence et confort mais offre une résistance plus importante.

Par ailleurs, si on ne gonfle pas suffisamment le pneumatique, on risque la crevaison. La chambre à air se trouve alors pincée par la jante.

Il convient donc de trouver un bon compromis pour choisir la bonne pression d’un pneu VTT.

De manière générale, voici quelques principes pour bien gonfler son pneu VTT :

  • On gonfle plus un pneu à faible section qu’un pneu large.
  • Sur terrain roulant, on adopte une pression plus élevée.
  • La boue et les terrains plus gras demandent une pression plus faible.

5. Les crampons des pneus VTT

Les crampons assurent une bonne adhérence et la motricité du VTT. En tout terrain, on adopte des pneus différents en fonction du parcours et des caractéristiques du sol.

5.1 La taille des crampons

La taille des crampons est un facteur important du choix d’un pneumatique VTT. Ce choix est conditionné par le type de parcours et la pratique.

Les crampons de grande taille favorisent l’adhérence. On les choisit généralement sur un terrain accidenté, mou ou boueux.

A l’inverse, ces grands crampons offrent une grande résistance sur les portions roulantes et sèches. Dans ces conditions de pratique, on privilégie plutôt des petits crampons.

5.2 L’espacement des crampons

La taille des crampons n’est pas le seul élément à prendre en compte pour choisir son pneu VTT. En effet, l’espacement des crampons joue également un rôle important.

Si le terrain est gras ou boueux, on privilégie un cramponnage espacé afin de permettre l’évacuation de la terre ou de la boue.

Sur un terrain plus sec et roulant, on opte pour des crampons peu espacés pour un meilleur rendement.

5.3 On dissocie le pneu avant et le pneu arrière

Les pneus arrière et avant ont des fonctions différentes en tout terrain. Ainsi le pneu arrière contribue à l’adhérence du vélo alors que le pneu avant est le garant de la précision du pilotage.

Il n’est donc pas rare d’équiper son VTT de pneus différents à l’avant et à l’arrière.

En général, pour le pneu arrière, on opte pour des crampons agressifs sur la bande de roulement. Ces crampons sont en forme de ronds ou de carrés et perpendiculaire au déplacement pour un meilleur rendement.

La roue avant quant à elle détermine la trajectoire. On cherche donc une accroche précise et une bonne adhérence notamment dans les virages. Les pneus avant disposent donc de crampons en formes de flèches directrices sur la bande de roulement. Sur l’extrémité du pneu, on privilégie un cramponnage important afin de garantir l’adhérence sur l’angle.

5.4 Opter pour des pneus polyvalents

Si changer la monte de pneu avant chaque sortie n’est pas votre tasse de thé ou si vous n’envisagez pas d’avoir plusieurs paires de pneus différentes pour votre VTT, alors le choix de pneus polyvalents s’impose.

En effet, les constructeurs proposent de plus en plus un mix des différents types de crampons afin d’offrir un bon rendement et du grip dans les courbes. Ces pneus polyvalents sont ainsi adaptés à de nombreuses pratiques.

6. Quel pneu VTT en fonction de la pratique ?

La pratique conditionne le choix d’un pneu VTT. Les contraintes auxquelles le pneumatique est exposé diffèrent en fonction des sollicitations. Voici nos conseils pour bien choisir son pneu VTT en fonction de sa pratique.

6.1 Choisir son pneu pour la randonnée VTT

Le pneu pour la randonnée VTT ou la pratique occasionnelle dans des zones non montagneuses doit offrir un bon compromis entre l’adhérence, le rendement et le confort.

Pour cette pratique loisir, on opte donc pour un pneu polyvalent de section comprise entre 2" et 2,20". Les crampons sont moyennement espacés et de bonnes dimensions.

6.2 Le choix d’un pneu XC Cross Country

Pour les pratiquants du Cross country, le choix du pneu varie également en fonction du type de terrain. En XC, on recommande l’utilisation des pneus Tubeless Ready.

La section des pneus VTT XC est généralement comprise entre 2" et 2,20".

Le cramponnage quant à lui est très peu espacé pour offrir un meilleur rendement. Les crampons sont également de petite taille pour des performances optimales.

6.3 Quel pneu en Enduro ou All Mountain ?

En enduro ou en All mountain, les pneus Tubetype ne sont pas les plus adaptés. Sur ce type de pratique, il est en effet assez difficile de trouver un bon compromis entre le risque de crevaison et le confort avec des pneus équipés de chambres à air.

Le pneu Tubeless ou le pneu Tubeless Ready limitent le risque de crevaison lors des sorties VTT Enduro ou All Mountain malgré une faible pression de pneu. De plus, le gain de poids offert par ce type de pneus est aussi intéressant.

On privilégie généralement une section comprise entre 2,20" et 2,40" pour une adhérence optimale.

Par ailleurs, les crampons sont de grande taille. On opte pour un espacement moyen entre les crampons. Ces pneus doivent offrir à la fois grip et polyvalence face à des parcours variés.

6.4 Les pneus pour le Freeride ou le VTT DH

En Descente VTT ou en Freeride, le pilote cherche un maximum d’adhérence et une résistance aux chocs et obstacles. On monte donc des pneus à chambre à air.

La section des pneus DH et Freeride varie entre 2,35" et 2,50". Les crampons sont à la fois très espacés et très prononcés.

7. Quel pneu VTT en fonction du terrain ?

Le type de terrain conditionne également le choix des pneumatiques.

Sur terrains secs et roulants, on cherche un bon rendement. Le pneu a donc beaucoup de crampons de petites tailles.

Pour pratiquer sur un sol sec ou peu humide plus cassant ou pierreux, on opte pour un pneumatique avec des crampons prononcés et un espacement moyen.

Enfin, sur des terrains boueux ou plus meubles notamment à l’automne ou en hiver si le sol n’est pas gelé, on privilégie l’adhérence. Le pneu idéal pour ce type de terrains comporte donc de très grands crampons très espacés.

8. Les VTT à assistance électrique (VTTAE)

Le VAE a connu un essor important ces dernières années. Les pneus des vélos à assistance électrique sont soumis à des contraintes différentes de celles qui équipent les VTT XC traditionnels.

Une vitesse de pratique plus élevée et une plus grande sollicitation des pneumatiques impliquent le choix de pneus plus larges et plus résistants.

Pour trouver des pneus qui répondent à la pratique du VTT à Assistance Electrique, il faut donc se tourner vers des pneus conçus pour d’autres pratiques que le cross country. Mais alors, comment choisir son pneu VTT AE ?

8.1 Quel type de pneus pour les VTTAE ?

Comme c’est le cas sur les VTT, il existe trois catégories de pneus pour les VTTAE : les pneus Tubetype équipés de chambres à air, les Tubeless et les Tubeless Ready.

Grâce à l’assistance électrique du VTTAE, la vitesse de pratique est plus élevée qu’en VTT. Le risque de déjanter est donc plus important, notamment à faible pression. En ce sens, le Tubeless et le Tubeless Ready s’avèrent plus robustes que les pneus à chambre à air.

Ces pneus se veulent aussi plus légers, et ce n’est pas parce qu’on dispose d’un moteur et d’une assistance qu’on doit pour autant trop négliger le poids de son matériel.

8.2 Les tringles des pneus pour VTT électrique

Là encore, on trouve deux type de tringles, l’une est souple et l’autre rigide. Les pneus équipés de tringles souples sont plus légers et plus faciles à monter.

Autre avantage, on peut plier un pneu à tringle souple, ce qui peut s’avérer utile, si on souhaite emmener avec soi un pneu de secours.

Notez aussi que les pneus Tubeless de norme UST sont équipés d’une tringle spécifique. Cette tringle de forme spécifique se clipse dans la jante Tubeless.

Les pneus à tringles rigides sont un peu plus lourds, mais ils sont également moins chers à l’achat.

8.3 Les pneus avant et arrière

Tout comme en VTT, les pneus avant et arrière n’ont pas la même fonction. A l’avant, on a besoin de précision de pilotage et d’accrochage, au freinage ou dans les dévers tandis qu’à l’arrière, on recherche la motricité.

8.4 Les crampons d’un pneu VTT Ebike

La différence majeure entre le VTT Ebike et le vélo tout terrain est le poids de l’ensemble vélo/pilote. Il est bien plus élevé sur un vélo à assistance électrique.

En montée, le poids est sur l’arrière du vélo. Aussi, même des crampons de faible taille permettront de conserver adhérence et motricité.

En revanche, au freinage, le poids est transféré vers la roue avant et des crampons de petites tailles ne suffiront pas pour freiner.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec une utilisation puissante du frein avant et avez peur d’être éjecté du vélo, adoptez des crampons de plus grande taille pour le freinage.

8.5 La pression d’un pneu VTTAE

La pression d’un pneu VTTAE est faible, en particulier si on opte pour des pneus Tubeless. La pression d’un pneu varie en fonction de nombreux paramètres, mais elle se situe généralement entre 1 et 2 bars voire en dessous d’1 bar pour un pneu Tubeless.

La pompe haute pression du vélo de route montre alors ses limites en terme de précision. Il faut donc s’équiper d’une pompe équipée d’un manomètre précis en particulier à basse pression.

8.6 La réglementation du vélo à assistance électrique

L’utilisation du vélo à assistance électrique commence progressivement à être encadrée. Il est donc important de noter que si votre VAE dépasse les 25 kilomètres par heure, une législation européenne impose de choisir des pneus homologués et conforme à la norme ECE R75.

Nous avons essayé d'aborder les différents aspects des pneus VTT mais, si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à nous les poser en postant un commentaire ci-dessous.


4 commentaires

#1  - jean-pierre terrillon a dit :

ETRTO 584x40c-6061 Alloy
A quoi correspond cette dimension . Merci

Répondre
#2  - Sylvain a dit :

Bonjour
Cela correspond à du 26 pouces ou 650B.
Cordialement

Répondre
#3  - Chorus a dit :

Bonjour,

Merci pour ces infos.

Je suis actuellement chaussé en 26" 2,1.
J'envisage d'orienter plus mon VTT vers les chemins roulants et la route.
Du coup je pense monter des pneus plus fins et plus roulants, type Schwalbe MARATHON PLUS en 26 x 1,75.
Est-ce possible compte tenu de la différence de section ?
Et plus généralement, y a-t-il une dimension mini et maxi compatible ou tout type de pneu de 26" peut-il convenir ?
Merci

Répondre
#4  - Sylvain a dit :

Bonjour
Oui pour votre montage il faut également changer les chambres à air.
Cordialement

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot dtriqy ?