Comment choisir son groupe électrique Shimano Di2...Ultegra ou Dura-Ace ?


Apparue en 2009, la transmission électronique de Shimano éprouvée par les champions s’est depuis largement démocratisée. C’est tout d’abord le fleuron de la marque, le groupe Dura Ace qui a été proposé dans cette mouture électrique raccourcie à son sigle Di2 (Shimano Digital integrated Interface). Depuis, le Shimano Ultegra a lui aussi bénéficié de l’électrification quelques années avant les transmissions pour vélo tout-terrain, preuve s’il en était besoin de la fiabilité des solutions digitales du géant nippon.

Les deux groupes pour vélo de route les plus haut de gamme du fabricant Shimano, Ultegra Di2 et Dura-Ace Di2, sont similaires dans leur fonctionnement ou leur ergonomie. En optimisant le choix des matières et maîtrisant les usinages, Shimano allège le Dura Ace Di2 de plus de 300 grammes par rapport à l'Ultegra Di2. C’est là leur principale différence, même si les matières peuvent modifier la rigidité ou la longévité des composants mais aussi changer le toucher et bien sûr le design.

À noter que les composants des groupes Dura-Ace Di2 et Ultegra Di2 sont compatibles entre eux et permettent le panachage.

1. Transmission électrique Di2 : principe de fonctionnement

Pour comprendre le fonctionnement d’un groupe électronique Di2, voici tout d’abord les éléments spécifiques qui le composent :

  • 1 batterie. Celle-ci est désormais interne pour le Di2 (une version externe ou un support externe existent toujours) et à monter en principe dans la tige de selle. Élément apportant la puissance à tous les composants, elle a une autonomie d’environ 2 000 km (500 mAh). Depuis la version BT-DN110, la batterie est également une unité de contrôle avec gestion intégrée de la charge et des communications Bluetooth.
  • Un boîtier de connexion : le cerveau de tout cet écosystème électronique, qui gère l’ensemble des composants et stocke les paramètres de l’utilisateur.
  • Des câbles pour relier les composants, au moyen de connecteurs spécifiques.
  • 2 moteurs intégrés aux dérailleurs arrière et avant.

Une fois tous ces composants en place et connectés entre eux, il suffit d’utiliser les leviers des poignées de changement de vitesse pour changer de braquet via une simple impulsion sur l’un des 4 leviers.

Le confort et la précision des changements de vitesse sont remarquables, tout autant que sa rapidité. Difficile de revenir au mécanique une fois le pas franchi… La technologie Shimano et l’usinage spécifique des plateaux et de la cassette promettent même le changement de vitesse ou plateau en pleine charge, soit lors de relances ou de sprints.

La fatigue du cycliste, les conditions difficiles (pluie, froid, projections de salissures) ou le port de gants ne sont plus un frein au changement de vitesse. Vous êtes toujours enclin à passer le bon braquet, gagnant clairement en confort global à l’usage.

La mise à jour en 2017 des transmissions Shimano Di2 a activé la technologie Synchroshift. Celle-ci permet de choisir entre 3 modes d’automatisation des changements de braquet :

  • Mode manuel pour une liberté totale et par impulsion du choix du braquet.
  • Mode semi-synchronisé pour une assistance dans le changement de pignon automatique du dérailleur arrière lors du changement de plateau pour diminuer la différence de braquet.
  • Mode automatique pour laisser l’intelligence artificielle de l’interface choisir le braquet optimal en utilisant une seule poignée.

Shimano a même prévu la possibilité de changer de mode en roulant via le bouton du boîtier de connexion.

2. Panne sèche

Quiconque utilise un groupe de transmission électrique a déjà connu la panne de batterie ou la crainte d’une panne prématurée. C’est évidemment le lot de ces technologies embarquées.

La batterie Shimano promet toutefois une autonomie dépassant les 2000 kilomètres en conditions normales d’utilisation, pour une recharge complète en 90 min à 3 heures (secteur ou port USB).

Une LED est présente sur le boîtier de connexion pour l’affichage de l’état de charge de la batterie :

  • 100% : lumière verte (2 secondes).
  • 50% : vert clignotant (5 fois).
  • 25% : lumière rouge (2 secondes).
  • 0% rouge clignotant (5 fois).

Malgré une charge inférieure à 25%, il est encore possible de changer ses vitesses sans problème. Lorsque l’autonomie devient trop faible, le dérailleur avant va automatiquement passer sur le petit plateau et cesser de fonctionner. Le temps de trouver une solution de charge, le dérailleur arrière offrira encore quelques changements de vitesse.

3. Paramétrage : l’application e-Tube Project

On a déjà parlé de paramètres personnalisés du groupe de transmission Di2. Ceux-ci sont édités grâce à l’application propriétaire e-Tube. Elle est disponible sur iOS et Android, un logiciel e-Tube étant lui proposé sur PC Windows uniquement.

La récupération et la modification des paramètres nécessitent une communication Bluetooth, possible grâce à l’émetteur D-Fly optionnel ou au boîtier de connexion intégré (au cadre ou bout de cintre) du groupe Dura-Ace Di2.

Sinon la liaison filaire est également possible via le câble USB du chargeur Shimano SM-BCR2 connecté au boîtier de connexion, qui permet également de faire les mises à jour internes des composants (la mise à jour via Bluetooth étant moins fiable selon divers rapports d’erreur Shimano).

La personnalisation du groupe permet d’ajuster de nombreuses options : la rapidité ou la sensibilité du changement de rapport, le paramétrage des options SynchroShift (comme le nombre de dents qui changent automatiquement lors du changement de plateau), les renseignements des rapports utilisés… Vous pouvez même réécrire la fonction de chaque palette ou levier des poignées pour n’utiliser qu’une poignée par exemple.

Enfin, l’application e-Tube est indispensable pour ajouter une fonction aux 2 boutons de commande présents sur le dessus de la dernière génération des poignées Di2 : ils peuvent par exemple piloter un compteur ou un éclairage compatible.

4. Groupe électrique route Shimano Ultegra Di2 : prestations Premium et prix accessible

Le groupe de transmission Shimano Ultegra Di2 R8050 est un groupe électronique pour vélos de route à 2 x 11 vitesses. L’Ultegra Di2 est une « déclinaison abordable du groupe Dura Ace Di2 » dixit Shimano. On a dans cette formule l’illustration de la montée en gamme du groupe Ultegra Di2 et de sa volonté de proposer les fonctionnalités du Dura Ace Di2, le plus haut de gamme de la marque Shimano.


Partie électrique du Shimano Di2 Ultegra R8050

Dernières modifications en date : les leviers des poignées au dessin quasiment identique pour une même ergonomie et un pédalier 4 branches Hollowtech très ressemblant.

Souplesse et précision dans les changements de vitesse sont les principales qualités du groupe Shimano Ultegra Di2. Si le poids est supérieur de plus de 300 grammes par rapport au Dura Ace Di2, le choix des matériaux assure à cette référence des groupes route électriques une durabilité exceptionnelle.

Les options et composants additionnels :

  • Freins à patins, freins à patins Direct Mount ou freins à disques.
  • Dérailleur chape courte ou moyenne (maximum 30 dents sur la cassette / max 34 dents sur la cassette).
  • Composants triathlon / CLM (leviers de freins aérodynamiques avec shifters intégrés, shifters pour embout de prolongateur).
  • Satellites sprints / montagne déportés sur le cintre.
  • Unité Bluetooth D-Fly.
  • Boîtier de connexion e-Tube pour embouts de cintre ou intégré dans le cadre.

Tarif : 2109,99 € (Prix Public Conseillé).

5. Groupe électrique route Shimano Dura-Ace Di2 : taillé pour la performance

Le groupe de transmission Shimano Dura Ace Di2 R9150 est un groupe électronique pour vélos de route à 2 x 11 vitesses. Il est le groupe Premium de la marque, son groupe le plus haut de gamme.

Ce qui surprend au 1er usage d’un tel groupe, c’est sa douceur dans le fonctionnement. Dans une précision remarquable, les rapports s’enchaînent sans bruit ni fioritures.

Comme toujours avec le Dura Ace, la finition de chaque composant est exemplaire, Shimano ayant travaillé chaque pièce pour améliorer sa performance, sa rigidité, son poids ou son aérodynamisme. Shimano n’a toujours pas passé le pas du pédalier en carbone malgré l’aspect noir brillant de son pédalier Dura Ace 4 branches. Celui-ci est en aluminium forgé creux (Hollowtech II), son poids a été réduit et sa rigidité augmentée.


Le pédalier Dura Ace

Idem pour les poignées, dont le design a peu évolué depuis la version 9100 (élargissement des leviers de changement de vitesse pour plus de précision) mais deviennent compatibles avec la technologie Synchroshift. La garde réglable des leviers ou les boutons additionnels sur le dessus de chaque poignée sont des solutions ergonomiques agréables apportant un réel confort d’utilisation.

Les étriers sont élargis pour autoriser des pneumatiques jusqu'à 28 millimètres et plus rigides grâce à l’ajout d’un renfort entre les deux pivots. Que dire de la cassette Dura Ace, concentré de la maîtrise de la technologie des métaux : usinage des pignons, mélange d’alliage d’aluminium, 5 pignons titane, étoile en carbone…

Encore un petit détail, le boîtier de jonction fourni avec le groupe Dura Ace Di2 peut être intégré dans le cadre ou le cintre prévu à cet effet. Sinon, il sera positionné en bout de cintre. Il comporte le bouton de changement de mode et de réglages, ainsi que le connecteur de charge de la batterie.


Boîtier de connexion intégré Shimano Di2

Grâce à l’optimisation de chaque pièce, le groupe Dura Ace Di2 dépasse tout juste les 2 kilogrammes et s’affiche ainsi comme plus léger que son homologue mécanique.

Le groupe Shimano Dura Ace Di2 est le choix des compétiteurs et des cyclistes souhaitant un vélo d’exception. Son omniprésence dans le peloton professionnel n’y trompe pas.

Les options et composants additionnels :

  • Freins à patins, freins à patins Direct Mount ou freins à disques.
  • Dérailleur chape moyenne (maximum 33 dents sur la cassette).
  • Composants triathlon / CLM (leviers de freins aérodynamiques avec shifters intégrés, shifters pour embout de prolongateur).
  • Satellites sprints / montagne déportés sur le cintre.
  • Unité Bluetooth D-Fly

Tarif : 4000 € (Prix Public Conseillé).


Reconnu dans le monde cycliste pour ne pas diffuser des composants sans s’en assurer la fiabilité, Shimano a assurément gagné encore du crédit avec les transmissions électriques Di2. Si certains pourraient regretter l’absence de carbone dans les pédaliers de ces groupes 11 vitesses, il suffit de peser l’excellent groupe Dura Ace Di2 pour se convaincre des choix du nippon. Plus léger que tous les groupes mécaniques actuels, il est le groupe référence pour les vélos Premium et les compétiteurs les plus exigeants. Quant au petit frère le Shimano Ultegra Di2, il en reprend le fonctionnement et l’ergonomie, tout en étant plus abordable : un vrai best-seller. Les transmissions électriques Shimano Di2, dont le confort d’utilisation et la souplesse de fonctionnement remarquable, permettent ainsi des montages de vélos route variés, pour des budgets élargis.

Vous retrouverez ci-dessous les groupes électriques Shimano Di2.


2 commentaires

#1  - Charlotte a dit :

Bonjour, j'aurai une petite question,
J'ai un groupe shimano du race di2 et je souhaite mettre une cassette avec un 34. Donc es que je peux mettre une cassette shimano ultégra di2. Sachant que mes plateaux sont en ultégra du race di2?

Répondre
#2  - Sylvain a dit :

Bonjour
Vous pouvez mettre une cassette 11/34 si vous avez une chape longue. Le Dura ace et ultégra sont compatibles.
Cordialement

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot yjbxvp ?