Besoin d'aide ?

LES VÊTEMENTS DU CYCLISTE ROUTE

Les vêtements de cyclisme pour la route sont de véritables équipements techniques conçus pour assurer le confort du cycliste tout en favorisant la performance.

Du maillot pour vélo de route au corsaire, en passant par les vestes, chaque pièce est fabriquée pour une condition d’utilisation précise selon les saisons. Choisir convenablement ses vêtements de cyclisme permet de ce fait de s’assurer des sorties plus agréables, en hiver comme en été.
Vêtements cycliste route

Quelle tenue pour la tête ?

Les tenues de cyclisme pour la tête assurent une protection contre les chocs, mais aussi contre les conditions atmosphériques. Hormis le casque de vélo, les pièces sont fabriquées spécifiquement pour chaque saison.

Le casque

Le casque est un équipement de sécurité indispensable sur un vélo de route. Son rôle est de protéger le cycliste en cas de chute sans altérer le confort au cours de la séance. Parfois pleine et parfois alvéolée, sa conception peut être très variable d’un modèle à un autre selon les préférences du cycliste et la discipline qu’il pratique. 

Le bonnet, la casquette et la cagoule

Le bonnet de vélo, la casquette et la cagoule sont des équipements complémentaires du casque. Ils se portent sous le casque pour protéger la tête du cycliste du soleil, de la pluie et du froid, mais aussi des insectes pouvant s’introduire par les alvéoles du casque et qui peuvent s’avérer très inconfortables. Ces équipements peuvent également être portés sans casque, sauf en compétition où le port du casque est obligatoire.

Vêtements cycliste été

Quelle tenue pour le haut du corps ?

Chaque constructeur de vêtement de cycliste développe son propre tissu pour fabriquer des pièces toujours plus performantes en matière de protection du haut du corps. Dans ce sens, les vêtements d’hiver procurent un meilleur confort technique, tandis que les tenues d’été sont plus efficaces contre la chaleur et les coups de soleil.

Le maillot de cyclisme

Pour le haut du corps, le maillot constitue la tenue principale de cyclisme. Il peut s’agir d’un maillot de vélo à manches courtes, à manches longues ou de maillot sans manche. Le maillot pour vélo de route est conçu dans une coupe bien ajustée afin de favoriser l’aérodynamisme, contrairement au maillot de VTT qui est de coupe ample. 

Les vestes de pluie et gilets coupe-vent

Selon la saison, il est possible pour le cycliste de compléter son maillot avec une veste de vélo d’hiver, un gilet coupe-vent ou encore un imperméable. On choisit ces équipements pour améliorer la protection dans les conditions climatiques plus éprouvantes, mais aussi pour prévoir un éventuel changement météorologique. 

Les manchettes

Les manchettes pour vélo de route sont utilisées en complément d’un maillot à manches courtes pour se protéger contre le froid ou les coups de soleil. Ces équipements sont légers et très pratiques à transporter pour prévoir les changements de conditions météorologiques. 

Les gants

Les gants de vélo sont conçus pour permettre de garder le contrôle sur le cintre du vélo de route, ainsi que les leviers de freins et de dérailleurs. Ils assurent une bonne motricité par temps froid en gardant les doigts au chaud, et une bonne préhension en fournissant de l’adhérence par temps chaud.

Tenue vélo triathlon

Quelle tenue pour le bas du corps ?

Les tenues pour le bas du corps sont conçues pour assurer une protection contre les conditions atmosphériques, mais pas uniquement. En effet, chez certains constructeurs, le tissu et la coupe de ces pièces sont étudiés pour comprimer légèrement les muscles les plus sollicités de la jambe. Cette compression stimule la circulation sanguine, et de ce fait, assure une meilleure oxygénation des muscles.

Le cuissard

Le cuissard de cyclisme peut être court, à mi-cuisses ou long, jusqu’aux chevilles. Certains modèles de cuissards longs de vélo sont dotés d’une sangle de maintien descendant vers les talons, tandis que d’autres sont équipés d’une bande élastique au niveau des chevilles. Ils peuvent également être pourvus de bretelles pour un maintien par les épaules, ou d’une bande élastique pour un maintien à la taille. Le cuissard pour vélo de route est fabriqué de manière à minimiser la résistance dans l’air et adopte par conséquent une coupe bien ajustée.

Tenue vélo cuissard cycliste

Le corsaire

Le corsaire de vélo constitue le meilleur compromis entre un cuissard long et un cuissard court. Son bord descend à mi-jambe et constitue une protection idéale dans les conditions météorologiques changeantes.

La peau de chamois

La peau de chamois est un dispositif inséré sous le short de vélo, le cuissard ou le corsaire pour amortir les chocs et les vibrations au niveau de l’assise. Fabriquée avec de la mousse ou du gel, elle est souvent solidaire du vêtement de cyclisme, bien qu’elle puisse être vendue séparément dans des cas plus rares. 

Les jambières et les genouillères

Les jambières de vélo sont conçues pour être portées en complément d’un cuissard court. Il en est de même pour les genouillères, qui pour leur part, sont plus courtes. Ces accessoires sont légers et faciles à transporter, et sont idéals pour parer un éventuel changement des conditions météorologiques.

La tenue cycliste pour l’hiver

La pratique du cyclisme en hiver à des températures en dessous des 10°C met le physique du cycliste à rude épreuve. Le refroidissement du corps peut en effet altérer la motricité et la précision musculaire. À titre d’exemple, le cycliste peut avoir du mal à manipuler ses leviers de frein et à diriger son vélo avec précision. Par ailleurs, le froid diminue considérablement la force des muscles, en ce sens, qu’une partie de l’énergie de l’organisme doit être dépensée dans le maintien de la température corporelle. Il est par conséquent essentiel de se doter d’un équipement vestimentaire adéquat pour assurer le confort et la performance par temps froid. 

Tenue vélo hiver

Les maillots de cyclisme à manches longues et les cuissards longs constituent une solution par excellence pour un meilleur confort thermique en hiver. Pour les températures les plus basses, le cycliste peut aussi s’équiper d’une veste d’hiver pour vélo. Pour compléter la tenue, on se tournera vers des gants longs, d’un bonnet d’hiver sous-casque, d’une cagoule ou d’un cache-cou.

La tenue cycliste pour l’été

En été à des températures au-dessus des 20 °C, on cherche avant tout la sensation de fraîcheur à travers une tenue légère. Il demeure toutefois important de couvrir les parties les plus sensibles de la peau pour éviter un coup de soleil. La transpiration générée pendant l’effort doit également évacuée efficacement pour éviter le risque d’irritation et de refroidissement provoqué par l’accumulation d’humidité.

La protection contre la pluie ne doit pas non plus être négligée en été.  Pour bien s’équiper lors des sorties estivales, on se tournera vers les maillots de vélo à manches courtes ou sans manches. Il faut toutefois garder en tête que ces derniers ne sont pas admis en compétition. Des manchettes d’été sont également conseillées pour protéger les bras contre les rayons UV en cas de fort ensoleillement. Pour le bas du corps, le cuissard de vélo court demeure le meilleur choix. Un modèle permettra au cycliste de protéger l’assise contre les éclaboussures en cas de pluie, notamment si sa monture est équipée d’une selle de vélo ajourée. Une paire de gants d’été en complément de l’équipement permet d’avoir une préhension optimale sur le cintre, tandis qu’une veste imperméable s’avère indispensable en cas de pluie. Un bonnet peut aussi être porté sous le casque pour se protéger contre le soleil et la pluie. 

La tenue cycliste pour la mi-saison

En automne comme au printemps, les conditions météorologiques restent très variables et une journée ensoleillée s’altère souvent avec des matins et des fins d’après-midis plus frais. À des températures variant de 10 à 20 °C et lors d’un temps venteux pouvant être accompagné de crachins, la meilleure alternative réside dans une tenue polyvalente.

Tenue cycliste demi-saison

À la mi-saison, on peut se permettre de porter une tenue légère composée d’un cuissard court et d’un vélo à manches courtes. Le corsaire pour vélo de route constitue également une excellente alternative. Lorsqu’on sort à la fraîcheur matinale, on peut enfiler des manchettes et des jambières ou des genouillères pour les retirer quand la température devient plus clémente. Ces accessoires sont souvent très légers et compacts, et se rangent facilement dans les poches d’un maillot de vélo ou un sac. La veste ou le vélo coupe-vent constitue également une excellente solution pour se protéger contre le vent frais et les éventuels crachins. Les vêtements de cyclisme sont vendus dans une grande variété de tailles, de prix et de niveaux de gammes.

Dans ce sens, plusieurs critères doivent être pris en compte dans le choix de la tenue du cycliste. Le niveau de technicité du tissu doit notamment faire l’objet d’une attention particulière, étant donné qu’il définit la performance du textile. Dans tous les cas, un vêtement de qualité doit pouvoir évacuer efficacement l’humidité générée par la sudation. On peut ensuite se concentrer sur les détails de la finition, les coutures plates assurant un meilleur confort, et la praticité, à l’exemple du nombre de poches, les systèmes de fermeture, la coupe ou encore le poids.