Besoin d'aide ?

CHOISIR UNE SELLE VÉLO CONFORTABLE ET PERFORMANTE

Choisir une selle vélo peut se révéler un vrai casse-tête. Entre les formes, les matériaux et les techniques employées, il est facile de s’y perdre. Pourtant, la meilleure démarche reste certainement de se fier à son anatomie et à ses sensations.

La meilleure façon de choisir une selle, c’est de l’essayer. Un précepte difficile à suivre avec le développement de l’achat en ligne. Cependant, en prenant en compte certains critères, il est possible de se tourner vers un modèle de selle qui répondra à ses attentes. Il restera ensuite à correctement régler sa selle.

Choix d’une selle vélo : la morphologie et le type de pratique

Ischions selle vélo
Le confort de la selle est en grande partie déterminé par la bonne position des ischions.

Une selle vélo confortable doit être adaptée aux caractéristiques physiques du cycliste : il s’agit donc d’un choix très personnel. Ce sont les ischions, deux os du bassin, qui supportent le poids du cycliste. Cette zone réduite, où sont également regroupés des muscles, des tendons et des tissus mous, se voit donc fortement sollicitée, des contraintes qui varieront selon l’angle d’inclinaison du bassin.

Évidemment, il faudra prendre en compte la largeur du bassin de chaque cycliste, afin que la charge du cycliste soit idéalement répartie entre les ischions et les chairs situées à proximité. Sur un vélo de type course, qui implique une position penchée, une selle trop large pourrait générer des frottements à l’intérieur des cuisses. Par ailleurs, la majeure partie du poids du corps est supportée par les bras. Il faudra donc favoriser une selle étroite, de 130 à 150 mm de largeur, qui favorisera les fréquences de pédalage élevées. Attention toutefois à éviter une selle trop étroite par rapport à son anatomie, qui cette fois entrainera une pression excessive sur les chairs internes, sans solliciter les ischions.

Prologo Active Density
Le système Prologo Active Density joue sur des variations de densité et de rigidité pour assurer le confort de ses selles.

En revanche, sur un VTC, ou n’importe quel vélo dont la géométrie n’est pas résolument tournée vers la sportivité, la position de conduite est plus relevée, de 30 à 60°. La masse de cycliste sera donc reportée vers la selle et le bassin adoptera un angle plus prononcé. Une selle plus large sera recommandée. Quant aux vélos de type hollandais, sur lesquels le cycliste se tient droit, ils feront appel à une selle particulièrement large, jusqu’à 230 mm. Celle-ci devra en effet supporter la majorité du poids du cycliste, en le répartissant sur le postérieur.

Le profil d’une selle vélo

Selle vélo Fizik Volta R1
Fizik Volta R1 un design tout en courbe qui assure un très bon niveau niveau de confort sur les longues distances.

Chaque selle vélo propose des caractéristiques d’assise particulières qui conditionnent le confort, mais également le type de pratique. Ainsi, les selles rondes seront particulièrement adaptées pour usa sur les longues distances puisqu’elles favorisent le confort. Une selle au profil rond permettra également d’éviter les frottements à l’intérieur des cuisses. Une selle courbée, avec un croissant arrière relevé sera idéale pour les cyclistes les moins souples. Elle permettra par ailleurs d’être « calé » sur la selle. En revanche, elle ne favorisera pas les changements de position. De son côté, une selle vélo plate joue la carte de la performance sur les courtes et moyennes distances et favorisera les changements de position de l’avant vers l’arrière de selle, pour un travail en puissance ou en souplesse.

Selle vélo SMP
Selle vélo SMP, creusée pour soulager le périnée.

Chaque marque propose des modèles de selle dont le canal central est évidé, voire complétement creusé, comme c’est le cas chez SMP. Cette caractéristique permet de réduire les points de pression au niveau du périnée, distribuant ainsi majoritairement le poids au niveau des ischions. Cela permet de réduire les douleurs sur les longues distances, mais également les pathologies pouvant survenir avec l’âge et la pratique intensive du vélo.

Confort : les goûts et les douleurs

Selle vélo Prologo C-One 30
Une selle tout carbone exige un réglage parfait de l’inclinaison pour être confortable.
Sa rigidité sera un atout pour les performances.

Les selles vélo course affichent souvent un rembourrage minimaliste, voire inexistant dans le cas des selles tout carbone, et qui laisse présager une rudesse certaine. Pourtant, si elle est bien réglée, une selle vélo tout carbone peut se révéler confortable. De même, une selle trop rembourrée peut générer des douleurs particulièrement désagréables sur les longues distances. En effet, le rembourrage s’écrasera au fil des kilomètres, créant un excès de matière entre les ischions et générant des douleurs. De son côté, une selle trop dure créera une contrainte douloureuse sur les points de pression lors des utilisations prolongées. Enfin, une selle rigide en carbone ne contribuera que peu à absorber les chocs et les vibrations de la route. En revanche, elle contribuera à restituer au mieux la puissance de pédalage puisqu’elle ne se déformera pas sous la pression exercée lors du pédalage.

Choisir selle vélo Prologo
Pour faciliter le choix, Prologo a classifié ses selles selon leur courbure.

Chaque marque dispose de sa propre classification de selles vélo. Par exemple, Fizik fait appel au Spine Concept qui prend en compte la souplesse du cycliste, en jouant notamment sur la possibilité du cycliste de se déplacer sur la selle. De son côté, Prologo a établi une classification selon la courbure de la selle et le type de pratique. Reste que le meilleur moyen de ne pas se tromper, c’est encore d’éprouver une selle sur la route. Si les vélocistes disposent souvent de modèles de test, dans le cas de la vente en ligne, cela devient plus compliqué : il faudra donc se renseigner au préalable et bien identifier ses besoins.

Commentaires

RICHARD 28/05/18 à 13:05

Bonjour,comme pas mal de cycliste,je rencontre le même problème. Impossible de trouver la selle qui me conviendrait. Douleurs insoutenables. Je suis un homme, 62 ans,mesure 1,61 m, espace ischions 88 mm, et pratique le vélo route depuis 6ans( spécialized tarmac pro carbone)je roule sur le plat et montagne. Je pense néanmoins ,après avoir puisé des infos un peu partout,qu’une selle ronde serait, à priori souhaitable.Mais voilà mon très petit bassin me pose d’énormes soucis. Impossible de trouver largeur adéquat Que me conseillez vous.Merci de m’éclairer et surtout de m’aider .
Cdt et sportivement,
Bernard.

Materiel-velo.com

Bonjour
Il est vrai que de donner un conseil pour ce type d’équipement est souvent délicat. Néanmoins avec vos indications il vous faut une selle étroite. Je peux vous conseiller ce modèle que l’on trouve chez l’un de nos partenaires : Selle Italia. Cette selle fait 134mm de large pour une dimension de 70mm au niveau du point d’appui. Le système flow va vous permettre de gagner en confort.
Ce modèle pourrait également être intéressant pour vous mais il faudrait le valider par un test (avec une selle de démo): SMP
Je reste quand même prudent sur ces conseils car le choix d’une selle reste assez personnel.
Cordialement

SAB70 22/10/17 à 23:23

Bonjour,
Je cherche une selle confortable pour mon mari qui pratique le VTT sur des trails qui peuvent aller de 20 à 50 km à raison d’une sortie par semaine en saison ( courses de 2 à 5 heures je dirais). Il est grand (1,90m) et mince (bassin peu large). Il souffre de la pression de sa selle actuelle malgré les sorties régulières. Quelles selles me conseilleriez-vous (je n’ai pas de budget précis)? Merci.

Materiel-velo.com

Bonjour
Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte. La selle, son réglage et le cuissard avec insert utilisé.
si votre mari est sensible sur cette zone je vous conseille une selle avec un canal creusée comme ce modèle : https://www.materiel-velo.com/1847613-selle-vtt-fizik-thar-versus-kium-2016.html.
Ensuite au niveau du réglage de la selle elle doit être horizontale. Il est nécessaire d’utiliser un niveau à bulle pour être précis.Egalement une selle trop haute engendre ce type de problème du fait d’un appui trop important et constant.
Le cuissard utilisé doit avoir un insert de bonne qualité. Si ce n’est pas le cas il faut procéder à son changement. Aussi, la durée de vie d’un cuissard est limité, l’insert (ou la peau) s’use. Attention ce n’est pas parce qu’un insert est volumineux qu’il sera forcement confortable. Pareil pour la selle. Votre fessier doit se faire à la pratique du cyclisme et cela peut prendre quelques semaines.
Un conseil sur un cuissard que nous avons testé et qui donne entière satisfaction, en vente chez l’un de nos partenaires : https://www.materiel-velo.com/1851532-cuissard-velo-court-assos-t-milleshorts-s7.html#/18515320002-coloris-noir/taille_textile-s. Le teste est ici sur Velotech.https://matvelo-dev-velotech.pf3.wpserveur.net/test-assos-t-milleshorts-s7-confort/.
Il y a une dernière solution pour limiter les frottements qui est d’utiliser une crème anti-frottement comme celle-ci : https://www.materiel-velo.com/c160704-creme-cuissard-cycliste.html
Si vous avez des questions, nous sommes à votre écoute.
Cordialement

REIN 07/09/17 à 12:44

C’est très intéressant car je souffre énormément. Je fais 3 sorties par semaine dont une longue( +de 100km). J’essaie toutes sortes de selle sans succès, c’est un enfer!
Ou peut on faire une étude sérieuse ?
Merci, Jacques

Materiel-velo.com

Bonjour
Si vous avez plus de précision sur vos soucis et les marques testées je pourrais vous orienter plus facilement.
Cordialement

Armin Von Tiere 22/09/16 à 14:19

Bonjour,
Très intéressante l’étude posturale. Plus d’erreur de selle trop grande ou trop petite. D’un autre côté, je crois qu’il faut aussi prendre en compte le modèle de vélo et son utilisation en plus de la morphologie. En prenant des modèles de velo electrique ou classique quelconque, une selle sera proportionnelle au vélibiste mais il ne gardera pas sa praticité dans toutes les versions. Je veux dire, il faudrait des déclinaisons pour le transformer en une selle vélo de course à position irrégulière et ainsi de suite pour les randonnées en montagne. Je ne sais pas ce que vous en pensez?

Materiel-velo.com

Bonjour
L’utilisation d’une selle est très personnelle est dépend de la forme du bassin, de sa largeur, de la pratique et de certains antécédents. Certaines personnes vont privilégier le confort, d’autres l’aspect sportif. Une selle évolutive est une excellente solution mais risque de montrer des limites dans certaines pratiques comme en compétition ou à contrario en usage purement loisir.
Cordialement


Vous avez une question sur ce guide ? Rendez-vous sur notre formulaire de contact en choisissant l'objet "Question sur un guide" et n'oubliez pas de nous préciser le nom du guide et/ou son adresse internet. Merci.