Besoin d'aide ?

BIEN CHOISIR SA VESTE DE VÉLO : NOS CONSEILS

La veste vélo, à l’instar du cuissard vélo par exemple, est un équipement cycliste à ne pas négliger : nos conseils pour ne pas se tromper.

Quelle que soit la période de l’année, une veste vélo ou VTT devra répondre à de nombreuses contraintes. Respirabilité, protection contre le froid et la pluie, aspects pratiques, confort, sécurité : les vestes vélo et les vestes VTT doivent savoir tout faire. Il existe une veste pour chaque pratique, pour chaque situation. Avant de faire son choix, il est donc indispensable d’identifier les contraintes et les solutions existantes.

Imperméabilité : veste vélo de pluie

Choisir une veste vélo de pluieUne veste vélo ou une veste VTT devra vous protégera des éventuelles averses. Imperméable, elle est néanmoins respirante pour évacuer la chaleur du corps et l’humidité générée par la transpiration. Elle peut ainsi être micro-perforée ou utiliser des matières respirantes. Les vestes vélos peuvent également adopter des évents de circulation d’air situés sur les côtés ou sous les bras. En outre, les manches devront être ajustées au niveau des poignets par une bande velcro ou silicone afin d’éviter les remontées d’humidité lorsque le vélo est en mouvement. Des coutures thermo scellées contribueront également à réduire les risques d’infiltration de l’eau.

L’imperméabilité est exprimée en Schmerber et est mesurée en plaçant la matière qui constitue le vêtement vélo  dans une "colonne d’eau". Dans les faits, de l’eau est appliquée sur le tissu à une pression croissante. Le Schmerber détermine alors la pression, mesurée en millimètres, à laquelle la matière commence à laisser passer l’eau. 1 Schmerber = 1 mm d’eau. Ainsi, une veste vélo résistante à une colonne d’eau de 2 000 mm vous permettra d’affronter de petites pluies. Une autre résistante à une colonne d’eau de 10 000 mm vous permettra d’affronter toutes les situations.

Veste vélo coupe-vent

Choisir veste vélo coupe-ventUn coupe-vent vélo suffira à vous protéger contre le froid si les températures demeurent comprises entre 10° et 15°.  Privilégiez une coupe ajustée, pour éviter l’effet « parachute ». Les gilets vélo, sans manches, sont ainsi à favoriser. Un coupe-vent vélo trop ample offrira une grande prise au vent qui pourra vous ralentir, voire vous faire dévier en cas de bourrasque puissante. En outre, le nombre de plis important peut générer beaucoup de bruit, ce qui deviendra une vraie gêne sur les longues distances.

Un coupe-vent vélo peut également être imperméable, dans une certaine mesure toutefois. Il peut ainsi être seulement déperlant, c’est-à-dire qu’un traitement superficiel est appliqué à un tissu perméable. Cette opération permettra aux gouttes d’eau de "glisser" sur le tissu et de ne pas le pénétrer. Cette solution n’autorisera pas la veste vélo à résister à une exposition prolongée à la pluie. En faisant appel à des tissus plus techniques, un coupe-vent vélo peut offrir une excellente imperméabilité.
 
A l’instar d’une veste de pluie vélo, un coupe-vent vélo ou un coupe-vent VTT doit être respirant, une caractéristique rendue possible grâce aux évents de ventilation et aux tissus techniques.

Chaleur et respirabilité : les défis d'une veste vélo d'hiver

Aborder la question du froid en matière de textile vélo, c’est se pencher sur les contraintes d’encombrement, de poids et de respirabilité. Pour affronter des températures de 5° ou inférieures à 0°, l’utilisation de tissus techniques relativement épais est inévitable. Il ne sera plus possible, comme avec des vestes de pluie vélo ou des  vestes coupe-vent vélo légers, de plier son vêtement vélo et de la ranger dans une sacoche vélo ou une poche. Tout en maintenant le cycliste au chaud, la veste vélo devra se faire oublier et assurer une évaporation optimale de la transpiration. De nombreux fabricants ont résolu la quadrature du cercle en se tournant vers des solutions éprouvées, le Windstopper et le Gore Tex.

Gore Tex et Windstopper : technologies clés d'une veste vélo confortable

Veste vélo Gore TexWinstopper et Gore Tex sont deux labels que l’on retrouve très souvent sur les étiquettes des vestes vélo. Propriétés de la société américaine Gore, ils désignent deux types de tissus techniques aux applications différentes. Le Windstopper est utilisé dans la conception de vestes vélo coupe-vent et respirantes : les vestes vélo Etxeondo et les vestes vélo Castelli font souvent appel à cette technologie. Les vêtements vélo qui adoptent cette technologie ne sont pas imperméables même s’ils peuvent offrir une légère protection. De leur côté, les vestes vélo Gore-Tex sont également respirantes et coupe-vent, mais aussi imperméables.

Veste vélo WindstopperWinstopper et Gore Tex reposent sur la même technologie qui permet d’offrir des vestes vélo chaudes, légères, respirantes et imperméables. Il s’agit d’une membrane disposée entre le tissu extérieur et la doublure de la veste vélo. Cette membrane est parcourue de pores qui autorisent l’évacuation de l’humidité contenue à l’intérieur de la veste. De plus, contrairement à un revêtement du tissu extérieur d’une veste vélo, elle conserve durablement ses propriétés d’imperméabilité.

Les détails qui feront la différence : nos conseils pour choisr une veste vélo

Certains détails de conception d’une veste vélo illustrent le soin apporté à sa conception et peuvent faire la différence au moment de l’achat.

Veillez aux aspects pratiques, comme des poches situées au bas du dos de la veste vélo. Zippées ou non, elles  seront utiles pour emporter des barres énergétiques ou une cartouche de CO2.

La présence d’une queue de pie sur la veste vélo assurera une protection optimale contre les éléments dans la position penchée en avant du cycliste.

Certains constructeurs intègrent des panneaux de tissu dédiés à l’évacuation de l’humidité à des endroits stratégiques, un type de construction repris sur les vestes vélo X-Bionic et les vestes vélo Assos.

Un col montant et ajusté sur la veste vélo permettra une bonne protection de la gorge.

Prenez garde aux coutures des vestes vélo sur les points d’appui : elles peuvent être source d’irritations et de brûlures. Mavic a ainsi développé l’Ergo Zip, une fermeture éclair asymétrique placée stratégiquement pour limiter les irritations sur les zones sensibles.

Favorisez une coupe ajustée pour limiter la prise aux vents de la veste vélo et bénéficier d’une liberté de mouvement optimale.

Assurez-vous que les manches de la veste vélo ne remontent pas le long des bras lorsque vous êtes penché sur votre guidon, laissant ainsi vos poignets exposés. N’hésitez pas à vous référer au guide des tailles de la veste vélo.

Les poignets de la manche vélo doivent être bien ajustés aux vôtres, afin d’éviter les remontées d’humidité. Des inserts ergonomiques, comme le système Ergo Cuff des vestes vélo Mavic, peuvent être disposés en prolongation sur les poignets.

Un gilet vélo haute visibilité avec bandes réfléchissantes sera indispensable si vous roulez de nuit, même en conditions urbaines.